Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Xen Cuts - 10 Years Of Zen



ninja tune xen cuts 10 years of zen
Xen Cuts - 10 Years Of Zen
(Ninja Tune 2000)

NINJA TUNE ?
Ninja Tune est un label indépendant londonien (qui possède une succursale à Montréal) monté en 1990 par le duo Coldcut (a.k.a. Matt Black et John More).
Matt Black et John More furent dans les années 80 parmi les premiers acteurs de la scène electro-hip hop et pionniers des raves, à l'époque où la house se mélangeait aux autres musiques comme le veut la tradition anglaise. Mais à la fin de la décennie, leur vision de la musique ne correspondait pas à l' image que s'en faisait la World Company... Inspirés par un voyage au Japon ils créèrent l'entité Ninja Tune, pensée comme un échappatoire afin de sortir leurs propres productions "underground". Elle leur a ainsi permis de se libérer des contraintes imposées par les majors qu'ils avaient brièvement vécu chez Arista et Big Life. Les premières sorties furent autant acclamées par la presse que par les aficionados. Les quatre premiers volumes de "Jazz Brakes" concoctés par Coldcut sous le pseudo de Dj Food étaient des instrumentaux hip hop qui donnèrent naissance à un nouveau genre appelé communément le "trip hop" et qui se révélèrent être une nourriture indispensable aux Dj's. La réputation du label s'est vite construite autour d'un style funky et éclectique. L'une des clés de sa réussite est représentée par son catalogue d'artistes, tous différents les uns des autres (et bien souvent différents d'eux mêmes). Grâce aux innovations musicales et multimédia de More & Black, au savoir-faire musical et technique des artistes, à la vision graphique d'Open Mind et ainsi qu'à la façon de travailler de ses label managers, Ninja Tune est devenu un label qui est fier de produire de la musique de qualité tout en servant les intérêts de ses artistes comme aucune major ne saurait le faire; tout simplement un collectif de passionnés de musique et de collectionneurs de sons qui sortent ce qu'ils aiment sans se soucier d'un quelconque calendrier commercial. "Xen Cuts" est la compilation anniversaire qui vous présente d'une part les nouveaux Ninjas (T Love, Loka, Chris Bowden, Blackalicious...), d'autre part quelques perles rares pour vous faire saliver en attendant les prochains albums (Mr Scruff, Clifford Gilberto, Cinematic Orchestra, Dynamic Syncopation...). Et désormais Ninja Tune c'est aussi Quannum (Dj Shadow, Blackalicious, Poets of Rhythm, Lyrics Born...).
Note : **** (Havanito)

Et maintenant un peu d'histoire (au présent) :

Xen 1990... Février...
Jonathan More & Matt Black sont en tournée au Japon, c'est la fin de leurs contrats les liant à diverses majors, ces derniers ayant donné naissance au remix de "Paid In Full" d' Eric B. & Rakim et lancé les carrières de Yazz et Lisa Stanfield. Mais ils sont aussi à la base de mésententes, de migraines et de blessures... Aussi More & Black décident de retourner d'où ils viennent, ce qui signifie pouvoir sortir ce qu'ils veulent et quant ils le veulent. 13 dates en 10 jours, des apparitions dans tous les médias japonais, contraints au régime à base de sushi, le duo à l'idée d'un nouveau label qui regrouperait les qualités des ninjas: une personne maîtrisant le ninjitsu, un art martial à base de mouvements furtifs et de camouflages physiques et psychologiques... "Etre un ninja est une chose très théâtrale" se souvient John, "il n'y a pas que les arts martiaux, il y a aussi la débrouillardise". Ninja Tune, le canot de sauvetage technicolor, est né...
Du fin fond de leur univers créatif, les deux comparses imaginent de nouvelles signatures: Bogus Order (Nuskool House) et Dj Food ( les breaks funky-jazz-hip hop que l'on connaît déjà tous). En septembre et octobre 1990, "Zen Brakes vol. 1" de Bogus Order et "Jazz Brakes vol.1" sortent en quantités limitées, ils sont accueillis avec enthousiasme par le milieu underground.

Xen 1991...
"Jazz Brakes vol. 2" sort suivi peu de temps après par "The Band Play The Boogie" de NW1 et Born2Be (Zen 1206). Le morceau cartonne sur la playlist de Kiss FM (gage de qualité à l'époque) autant que dans les charts des clubs et ce jusqu'à ce qu'un coup de fil de Blue Note vienne mettre un terme aux ventes de ce sample de Grant Green. Le sample sera par la suite déclaré, cela avant que NW1 signe avec EMI sous le nom d' US 3 leur permettant officiellement de piller le catalogue de Blue Note. En 90 et 91 le label est dirigé par Dunc et Nutrisionist Louise...

Xen 1992...
En septembre Mr. Quicke, ancien fabriquant de fromage du Devonshire, est embauché et applique ses techniques artisanales au métier de label manager. Patrick Carpenter alias PC devient l'ingénieur de Coldcut. Producteur et Dj talentueux, PC devient un pilier de NinjaTune et intègre l'équipe de production de Dj Food à partir de "Jazz Brakes vol.3"

Xen 1992-3...
Sortie du troisième Opus de "Jazz Brakes" et de quelques maxis inventifs:
• Zen 1211, Steinski (du célèbre duo Double D & Steinski) "It's Up To You", morceau volontairement anti-Guerre du Golfe et anti-Georges Bush.
• Zen 1212, Coldcut sort "Autumn Leaves" avec en face B un gros morceau de funk, "Fat Bloke".
• Zen 1213, Producers For Bob avec " Remixed Media" (remix de Coldcut, Steinski & Negativeland).
• Zen 1214, "Gideon Dub" (Dub Classic). Enfin vient le "Jazz Brakes vol.4"

Xen 1993...
L'année sombre. Sortie d'une série de disques regrettables:
- Zen 1215, un terrifiant titre de gospel garage, "Believe" de Apple & Marvin Springer.
- D.O.V., série de disques valables mais sans plus du label techno "Death of Vinyl".
- Zen 7; Zen 8 oublions cette série ...
- Drive 1, "Curfew", ironiquement, ce disque qui lança la carrière de Mel des All Saints représente le pire des prods que le label ai connu. Ecoutez le riff de guitare de "Southern Delta" et le remix des Beatmasters et jugez...
Ninja Tune est forcé de quitter le loft qui servait de Q.G au dessus des studios Livingstone à WoodGreen (où ont été enregistrés les trois premiers albums de Coldcut) pour aller s'installer à Winchester Warf sur Clink Street, prés des bords de la Tamise. A cette époque la rue est en ruine et l'immeuble à l'abandon. On peut entendre et sentir les rats, mais bon, la vue sur le fleuve compense.

Xen 1994...
On se remet des souvenirs de l'an passé avec deux excellents albums de 9 Lazy 9. The Herbaliser, Funky Porcini, Up, Bustle & Out ont tous signé sur le label et le funky mais très conventionnel Dj Toolz (alias Blapps!) se transforme en London Funk All Stars (Dj Toolz a sorti 4 albums de break beats sur le sous-label Ninja Toolz).
En 94 Mixmaster Morris (grand Guru de l'ambient sur le label à la mode Rising High) présente Matt à Open Mind, un collectif de Djs et de designers dont fait parti Kevin Foakes alias Strictly Kev. Après avoir redessiné le logo de Ninja, Kev propose: "et si je vous redessinait tout le reste ?". Depuis lors Strictly Kev est consultant sur tous les visuels. Aidé de PC, Strictly Kev contribue régulièrement au légendaire show radio Solid Steel (au début sur Kiss FM et aujourd'hui sur BBC London Live). Lentement, Kev devient la moitié de Dj Food, l'équipe Ninja s'agrandit en accueillant Shane Solanski alias Mr Sho'Nuff dont les textes et les notes de pochette constituent une arme de plus à notre arsenal.
Eté 94, autour d'un bon curry végétarien chez More se tient un sommet réunissant les ninjas, de cette rencontre advient la fission entre Ninja Tune et Ninja-Tone. Après quelques maxis sur Ninja Tone (Drome, Zen 12191 et Nonplace Urbanfield, Zen 1218) et des dizaines de plaintes pour faute de frappe, Ninja Tone devient N-Tone. Ninja Tune se concentre sur le funk, le jazz et le hip hop alors que N-Tone s'occupe des sons plus experimentaux. Soirée de lancement de la première compil' N-Tone "Tales From Tomorrow"' (N-Tone cd 5) au Big Chill.

Xen 1995...
Lancement d'un plan de domination de la planète. Sortie de quelques remix de mecs funky (Ashley Beedle, Marden Hill, Attica Blues), de quelques fantastiques maxis en séries limitées (Herbaliser, Zen 1223; Funky Porcini, Zen 1224 et Porcini remix, Zen 1225) rapidement suivi d'une compilation pillant le catalogue Ninja, on lui a trouvé un nom faussement tendance : "Ninja Cuts - Funkjazztical Tricknology".
Oh, et Ninja Tune obtient notre première une dans Dj Magazine. Les autres albums sortis en 95 sont: Zen 17 Funky Porcini, "Head Phone Sex"; Zen 16 London Funk Allstars, "London Funk vol.1"; Zen 18 The Herbaliser, "Remedies" et enfin Dj Food avec "A Recipe For Disaster"). C'est à ce moment que Dj Vadim fait son entrée, amenant avec lui ses obsessions: les grincements de porte; ces lents break de batterie, la religion. Le hip hop ne s'en remettra pas. C'est aussi en 95 qu'on lance les légendaires Ninja Skins, accompagnées du petit lexique de Shane The Chocolate Chile.
Coldcut, avec l'aide précieuse de PC & Strictly Kev, enregistrent la remarquable compile mixée pour la série "Journey by DJ" élue en 99 meilleure compli' de tous les temps par Jockey Slut. Matt Black créé le premier site web de Ninja Tune, nom de code "pipe".
La soirée de lancement pour le nouveau Dj Food au Blue Note marche tellement bien que nous décidons en décembre de produire des soirées mensuelles, nom de code Stealth. Alors que les gens patientent encore dehors avant de pouvoir rentrer la soirée commence avec 4 platines et des invités tels que Squarepusher, Kruder & Dorfmeister, James Lavelle et Kid Koala, un turntabliste de seulement 18 ans.

Xen 1996...
Toute la série Dj Food est revisitée pour le projet "Refried Food". Les morceaux "Turtle soup" et "Scratch Yer Head" assaisonnés à la sauce Luke Vibert ou SquarePusher deviennent des classiques, alors qu'Autechre, Fila Brazillia, Ashley Beedle, Herbaliser, Dr Rockit ou Mr Scruff ajoutent à la confusion autour de Dj Food. Après les sorties de Food et de la compli' "Flexistensialism" les choses s'amplifient. Ninja Tune persévérent dans l'éclectisme et le refus de se soumettre aux nouvelles tendances: Trip Hop puis Drum & Bass ou encore Big Beat en 1997. Au lieu de cela surviennent le brillant mais très doux "One Coulour Just Reflects Another" de Up, Bustle & Out, le retour de Funky Porcini avec "Love Pussycats & Carwrecks", le bizarre "USSR Repertoire" de Vadim et le nouveau London Funk Allstars "Flesh Eating Disco Zombies vs. The Bionic Hookers From Mars". Coldcut, Food et Porcini rencontrent Kid Koala à Montréal et restent scotchés en entendant sa mixtape dans le bus pour l'hôtel. Quant le beat démarre après le troisième "I gotta rock" de Charlie Brown, son avenir au sein de Ninja Tune est assuré. Jeff Waye (label manager pour l'Amérique), ivre, vomi dans le bus, ce qui soulève des doutes quant à son travail pour Ninja. Heureusement Philippa Klein (co-label manager pour l'Amérique), se montre responsable. Après qu'on lui eu présenté des excuses pour l'incident dans le bus, Peter Quicke accepte de monter un bureau à Montréal qui sera confié à Jeff, ancien de Cargo Records et à Philippa, un maître de Taekwondo. La première réunion officielle est immortalisée par une crise de fou rire quand Mr Quicke se retrouve errant en caleçon dans les couloirs d'un hôtel new-yorkais après avoir confondu la porte de sortie et celle de sa salle de bain. Depuis Ninja sort tous ses disques (singles et album, vinyles et CD, N-Tone et Big Dada) simultanément en Europe et en Amérique. Les artistes Ninja tournent régulièrement au Canada et aux USA et par là même agrandissent leur collection de disques pour pas cher...
Ninja Tune est rapidement reconnu comme un label qui compte aux USA (cité par Rolling Stone parmi les meilleurs indé). C'est l'un des buts de Ninja qui est atteint : "nous avons réussi à contourner les majors en poussant nos artistes comme aucune major ne le ferai". Strictement indépendant à 100%. Pendant ce temps en Angleterre les soirées Stealth restent massives: Club de l'année pour le NME. L'excellent Amon Tobin (alias Cujo) rejoint le label. Robosooz construit le bus Ninja et manage les Djs de l'écurie d'une main de fer. Par un beau jour du mois de novembre, le célèbre journaliste de hip hop Will Ashon paye une Guiness à Mr Quicke et le convainc de lancer un vrai label hip hop avec le Big Daddy Ashon à sa tête. L'idée est pour le moins farfelue d'un point de vue financier, mais la bière était vraiment bonne. Les premiers maxis sont de Juice Aleem, Luke Vibert, New Flesh For Old et Abstract Rude. Ninjatune.net est mis en ligne; Matt Black nous tape sur les doigts si nous ne communiquons pas par e-mail... Coldcut travaille sur son prochain album.

Xen 1997...
Stealth est tellement couru et branché que toutes sortes de branleurs viennent juste que parce que c'est cool et qu'il ont vu des photos de belles filles dans Mixmag. Nous ne nous amusons plus et nos Djs en ont marre. Nous décidons donc que notre pool d'artistes ferait mieux de tourner dans le reste du monde pendant quelques temps. Comme dit More "les bonnes choses finissent par être branchées": fin de Stealth. ZZ Top passent voire les bureaux de Montréal (ils étaient dans le quartier pour faire le tour des antiquaires) et avouent aimer certains artistes Ninja! Ils offrent des places pour leur concert. Peu après le bureau de Montréal déménage de l'appart de Jeff et Phil pour de vrais locaux. Ils se lancent dans des investissements de folie comme, un deuxième téléphone et un deuxième ordinateur. Sortie de l'incroyable "Blow Your Headphone" de Herbaliser, Jake Wherry et Ollie Teeba montent un groupe pour la scène. Dominateur Smith arrive aux finances et d'un seul coup nous nous mettons à faire des bénéfices. A la rentrée Coldcut réapparaît avec un premier album pour Ninja "Let Us Play". Y sont représentés les talents de Talvin Singh, Steinski et Bernard Purdie, le disque est accompagné d'un CD-ROM comprenant des jeux, des vidéos et autres gadgets interactifs – encore une innovation technologique signée Coldcut pour prouver que leur slogan "en avance sur notre temps" était justifié.

Xen 1998...
Année de repos, bien que soit sorti l'époustouflant "Permutation" d'Amon Tobin (passé presque inaperçu en Angleterre mais reconnu massivement partout ailleurs), la très (trop?) éclectique compilation "Funkungfusion" et de bons albums qui n'ont pas marché: Chocolate Weasel, Irresistible Force et Clifford Gilberto (son prochain album va faire mal...). Coldcut et Hexstatic signent en commun le titre audiovisuel "Timber". Big Dada sort le fantastique maxi "Elohim" (1972)" de Saul Williams et la compilation "Black Whole Styles". Les tournées continuent à tourner, les employés à travailler, les disques à partir comme des petits pains. Kid Koala profite de sa tournée avec les Beastie Boys et Money Mark pour acheter des disques afin de finir son album encore inachevé mais déjà annoncé. Il faudra attendre encore deux ans, Zen 34 est rebaptisé ZEN EVER. Dean et Daren prennent la barre de Solid Steel...

Xen 1999...
Ninja explose, après s'être reposé une année, avec une moisson de hits pour le moins abondante: Jason Swinscoe qui travaille à l'international chez Ninja réalise l'impeccable "Motion" avec Cinematic Orchestra, Herbaliser s'impose avec "Very Mercenary" épaulé par What What, Bahamadia et Dream Warriors (et sur le maxi "8 pt Agenda" avec le duo de la Bay Area, Latyrx). La même année sortent "Keep It Unreal" du malade de Manchester, Mr Scruff (aller chercher ses enfants à la piscine ne sera plus jamais pareil) , alors que Vadim refait surface avec quelques MCs (dont Company Flow, Iriscience, Blade, Moshun) pour "USSR Life From The Other Side". Au même moment Funky Porcini et Dynamic Syncopation font de surprenants mais sexy colocataires et Roots Manuva enregistre le brillant "Brand New Second Hand" salué comme le meilleur album de rap anglais de tous les temps, débouchant simultanément sur une collaboration avec le groupe de techno Leftfield. L'extrême "Equilibrium" de New Flesh For Old passe totalement inaperçu, même si John Peel continue de le jouer un an après. N-Tone commence aussi à cartonner avec un catalogue qui compte Flanger, Cabbageboy et Animals On Wheels.

Xen 2000...
Ninja déménage à nouveau. Le quartier de Clink Street menaçait de se développer alors ils le quittent pour retourner vivre dans l'amiante. Sortie du premier Dj Food depuis 1996. PC et Strictly Kev ont totalement repris en main le projet, la dernière galette de Food "Kaléidoscope" s'est faite sans Coldcut. Kid Koala sort en fin son album, 34 minutes enregistrées en 4 ans soit 8 minutes par an! Mais "Carpal Tunnel Syndrom" est magnifique, avec une B.D et un jeu vidéo, alors quoi, ça valait le coup d'attendre, non? Dj Food aura quand même mis 4 ans pour enregistrer la suite de "A Recipe For Disaster", qu'est-ce qu'ils font ces artistes? Ninja Tune: Le label sans dead line! Amon sort le magistral "Supermodified" faisant taire ceux qui pensaient qu'il ne surpasserait pas "Permutation". Coldcut lance piratetv.net, une chaîne de télé libre de toute censure internationnale . Avec trois labels bien portants ils continuent à distribuer leur musique aux quatre coins du monde... sans relâche jusqu'à ce qu'ils aient conquis la planète.
Pour en savoir plus... www.ninjatune.net
(Argu : PingPong.fr)

Tracklisting ZEN49 4xLP :
01 Steinski's Intro - The Xen To One Ratio
02 Big Dada Sound - Showtime
03 Dynamic Syncopation feat. Mass Influence - 2 The Left
04 T Love - QMS
05 The Herbaliser feat. Latyrx - 8pt Agenda
06 Mr Scruff - Ug
07 Neotropic feat. Shorti aka Resonance - Memories
08 Amon Tobin - Saboteur (Roots Manuva version)
09 DJ Vadim feat. Sarah Jones - Your Revolution (version)
10 The Irresistible Force - Nepalese Bliss (Jimpster mix)
11 Kid Koala - Emperors Main Course
12 Coldcut - Give It Up
13 Up, Bustle & Out - Hip Hop Barrio
14 Quannum MCs - Blue Flames
15 The Infesticons - Night Night Theme
16 Luke Vibert - I Hear The Drummer
17 Fink feat. Frank Chickens - Ninjah (We Are Ninja)
18 Flexus Intro - Joy of X (Spotters Delight)
19 Clifford Gilberto - The 10th Victim
20 Soul Pride - Neptune
21 Up, Bustle & Out - Los Locos Cubanos (Snowboy's Batarumbaconga mix)
22 Amon Tobin - Down & To The Left
23 Loka - My Life's In These Bottles
24 Chris Bowden - Original Sins
25 Clifford Gilberto - Restless
26 Animals On Wheels - Build A Church with Your Fear
27 DJ Food feat. Ken Nordine - Ageing Young Rebel (Gentle Cruelty)
28 Flanger - Quicksilver Loom (edit)
29 Funki Porcini - Big Sea (edit)
30 Arc - Arcane
31 Max & Harvey - Big Amoeba Sound

Extra tracks on ZEN49BX 6xLP :
32 Saul Williams - Twice The First Time
33 Coldcut - More Beats & Pieces (John McEntire Tortoise mix)
34 Funki Porcini - Dubble (Organ Swell)
35 Quincey - Bruce Lee MC (Butcher s Edit)
36 Happy Campers - No Mind
37 DJ Food - Peace Pt 1
38 Mr Scruff - Happy Band
39 Kid Koala - Drunk Trumpet (Live at The Metro, Chicago)
40 DJ Vadim - Non Lateral Hypothesis
41 Hexstatic - Ninja Tune (The Process mix)
42 Roots Manuva - Movements (Live at Inside Tracks)
43 East Flatbush Project - Tried By 12 (Squarepusher mix)
44 Sukia vs DJ Food - Feel'n You & Me
45 The Cinematic Orchestra - Channel 1 Suite (Four Tet remix)
46 Amon Tobin feat. Chris Morris - Bad Sex

ZENCD49 2xCD :
01 Steinskiís Intro - The Xen To One Ratio
02 Big Dada Sound - Showtime
03 Dynamic Syncopation feat. Mass Influence - 2 Tha Left
04 T Love - QMS
05 The Hebaliser feat. Latyrx - 8pt. Agenda
06 Mr. Scruff - Ug
07 Neotropic feat. Shorti aka Resonance - Memories
08 Cabbageboy - Rhythm & Blues Angus Steakhouse
09 Amon Tobin - Saboteur (Roots Manuva version)
10 DJ Vadim feat. Sarah Jones - Your Revolution (version)
11 The Irresistible Force - Nepalese Bliss (Jimpster mix)
12 Kid Koala - Emperors Main Course
13 Coldcut - Give It Up
14 Up, Bustle & Out - Hip Hop Barrio
15 Quannum MCs - Blue Flames
16 The Infesticons - Night Night Theme
17 Luke Vibert - I Hear The Drummer
18 Fink feat. Frank Chickens - Ninjah (We Are Ninja)
19 Flexus Intro - The Joy Of X (Spotterís Delight)
20 Clifford Gilberto - The 10th Victim
21 Neptune - Soul Pride
22 Up, Bustle & Out - Los Locos Cubanos (Snowboy mix)
23 Amon Tobin - Down & To The Left
24 Loka - My Lifeís In These Bottles
25 Chris Bowden - Original Sins
26 Clifford Gilberto - Restless
27 Animals On Wheels - Build A Church With Your Fear
28 DJ Food feat. Ken Nordine - The Ageing Young Rebel (Gentle Cruelty)
29 Flanger - Quicksilver Loom (edit)
30 Funki Porcini - Big Sea (edit)
31 Arc - Arcane
32 Max & Harvey - Big Amoeba Sound

Extra tracks on ZENCD49X 3xCD :
33 Saul Williams - Twice The First Time
34 Coldcut - More Beats & Pieces (John McEntire Tortoise mix)
35 Funki Porcini - Dubble (Organ Swell)
36 Happy Campers - No Mind
37 DJ Food - Peace Pt 1
38 Mr Scruff - Happy Band
39 Kid Koala - Drunk Trumpet (Live at The Metro, Chicago)
40 DJ Vadim - Non Lateral Hypothesis
41 Hexstatic - Ninja Tune (The Process mix)
42 Roots Manuva - Movements (Live at Inside Tracks)
43 East Flatbush Project - Tried By 12 (Squarepusher mix)
44 Sukia vs DJ Food - Feel'n You & Me
45 The Cinematic Orchestra - Channel 1 Suite (Four Tet remix)
46 Amon Tobin feat. Chris Morris - Bad Sex
47 Quincey - Bruce Lee MC

Liens :
ninja tune
djouls.com/ninjatune - La discographie Ninja tune (djouls.com)
djouls.com/kidkoala - La discographie complète de Kid Koala (djouls.com)
djouls.com/mrscruff - La discographie complète de Mr Scruff (djouls.com)
ninjatune.net - Le site officiel du label Ninja Tune
Havanito

Havanito

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

Shadow - Sweet Sweet Dreams

Shadow - Sweet Sweet Dreams (CD/2LP, Analog Africa, 2016)

The 22nd Analog Africa release is a beauty people couldn't begin to imagine how the feeling would be to actually be playing it - until now. As rare as it's insanely great, this long-awaited reissue is the holy grail of Shadow albums. The one featuring the monster cosmic soca disco track 'Let’s Get...
Papa Chango - The Lost Moon of Bellaris

Papa Chango - The Lost Moon of Bellaris (Limited LP, self-released, 2016) - Exclusive album stream

Mebourne-based Papa Chango put out in 2012 the band a massive cinematic Ethio-funk album, 'The Matador'. After being featured in four episodes of our podcast and one of our afro compilations, they released in 2014 an epic 4-tracks EP , 'Enter The Dragonfly'. They're now back with a new great record,...