Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Weird Al Yankovic - Weird Al Yankovic



weird al yankovic
'Weird Al' Yankovic - "Weird Al Yankovic"
(Scotti Bros, 10 Avril 1983)

Le principal problème entre Weird et la France est que les français ne comprennent rien aux paroles en anglais en général. Alors quand il s'agit de jokes, de références à une culture purement américano-anglo-saxonne, ici c'est foutu à grande échelle. Dommage, du coup dès le début nous (français) sommes passés à côté du "I love Rocky Road", parodie assez parfaite car outrageusement débile de "I love rock'n'roll" (Joan Jett). En effet Rocky Road est un parfum de glace bien connu aux States. Dommage, donc. "The check's in the mail" prouve que les talents de compositeur de Weird sont bien là dès le premier album, mais le tube définitif, c'est ce "Another one rides the bus", parodie de Queen ("Another one bites the dust"), jouée avec juste quelques mains (claps et autres 'je tape sur des boîtes en carton'), une voix doublée et des riffs... d'accordéon. Fabuleux et hilarant. "Mr. Frump in the iron lung" est elle un petit bijou d'humour noir, avec ses breaks de respirateur artificiel, qui à la fin… je vous laisse la surprise pour le jour où vous entendrez ça.
Note first try : (Djouls)
Djouls

Djouls

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

Pop Makossa - The Invasive Dance Beat of Cameroon 1976-1984

Various - Pop Makossa - The Invasive Dance Beat of Cameroon 1976-1984 (CD/LP, Analog Africa, 2017)

2017 might be Cameroon's year after its victory at the 2017 Africa Cup of Nations, but German label Analog Africa prove once again they're hands-down the world champions of 1970s African music reissues with this funky and irresistible "Pop Makossa" compilation, focusing on the vintage...
Vincent Ahehehinnou - Best Woman

Vincent Ahehehinnou - Best Woman (LP, Analog Africa, 2017)

The latest Analog Africa reissue is up for pre-order on Bandcamp! The album, originally a 1978 release by Orchestre Poly Rythmo's singer Vincent Ahehehinnou, is rare-as-shit, worth nearly 4 figures if you can find a decent copy. There's only 4 tunes, two afrofunk monsters and two ballads, but...