Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Weird Al Yankovic - Running with Scissors



running with scissors
'Weird Al' Yankovic - "Running with Scissors"
(Volcano/Zomba, 29 Juin 1999)

Courir avec des ciseaux, manger avec les pieds, travailler avec Tiff, le danger est partout. Et Al qui revient à la charge. Cela faisait longtemps (depuis le précédent) que le Yankovic n'avait pas jeté dans nos platines CD un disque aussi poilant et surtout, contrairement à ce que l'on pourrait penser, aussi plaisant à écouter. On pourrait en douter puisque les parodies souvent lassent. Mais Al et ses amis conçoivent avant tout des albums. S'ouvrant sur l'indiscutable bijou de parodie de "American Pie" de Don McLean qui devient "The Saga Begins" (5 minutes à ne pas mettre entre les mains de ceux qui n'ont pas encore vu la copie vidéo pirate du nouveau Star Wars), et s'enfonçant en terrain Weirdalien connu. Mais ou est la Polka? Ne manqueront pas de demander les accros? Ben elle est là, au numéro 7, "Polka Power" – la plus belle polka de Yankinou depuis la précédente. Oui je sais c'est pas vraiment une critique si je n'arrête pas de dire depuis la précédente mais que voulez-vous… chaque nouvel opus est meilleur que le précédent, sauf le suivant de "Alapalloza", qui est donc le précédent sus-mentionné mais on s'en fout. Comment combattre le fou-rire à l'écoute de "Truck Drivin' Song" ou de "Albuquerque" (11 minutes quand même!!!)? Comment ne pas vomir de joie en entendant "My Baby's in Love with Eddie Vedder"? Comment ne pas acheter un I-Mac en sifflotant "It's all about the Pentiums"? Comment faire comprendre à Charlie et Lulu? Comme d'habitude, l'album est composé de presque 50% de chansons originales (dans tous les sens du terme) et de 86% de reprises, sans compter les 34% de blancs. Un horoscope, un régime, des routiers en talons-aiguilles, des maniaques, de l'accordeon, des rabbins, Jerry Springer, le monde de Weird Al est des plus hétéroclites. Franchement ce type m'épate parce qu'après toutes ces années son art (c'en est un…), au lieu de s'étioler au soleil de sa pseudo gloire, ne fait que grandir tant les morceaux parodiés deviennent la propriété Yankovicoise. On en oublie les originaux plus rapidement qu'on a oublié Jean-Marc Ceronne. En plus, et c'est cadeau, une plage multimédia qui est en fait un film QuickTime de 12 minutes dans lequel Al retourne dans sa famille après toutes ses années de gloire sur la route… Si cela n'achève pas vos zygomatiques, je vous conseille "Histoires Naturelles" tous les soirs.
Note of this earth : (The Incredible Melting Man)
Le site de l'album : http://www.sagabegins.com
Djouls

Djouls

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

The Frightnrs - Nothing More To Say

The Frightnrs - Nothing More To Say (CD/LP, Daptone, 2016)

An instant classic, this fantastic reggae-rocksteady album strives directly for legendary status. It's the first album from The Frightnrs, a Brooklyn band signed on the Daptone label, but it'll also be the last one, alas. Dan Klein, the singer with the magical tone, died from ALS last june. Produced...
Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s

Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s (CD/2LP, Soul Jazz, 2016)

English label Soul Jazz Records released this summer a collection of experimental rock recorded in Venezuela in the 1970s, at a time when oil was flowing in abundance and consequently culture rather well subsidized. However, this music had never really got out of the country until now, it's really a...