Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Tom Barman Guy Van Nueten - Live



the best of 2004 part 1deus tom barman guy van nueten live
Tom Barman Guy Van Nueten - "Live"
(Universal)

dEUS, groupe-phare de la scène pop/rock belge, semblait plutôt parti en couille. Après des débuts déroutants en 1994 (avant cela, je n'ai pas les infos, mais "My Sister Is My Clock" de 1994 est relativement inécoutable), dEUS lâche par la suite dans la nature une trilogie d'albums de plus en plus excellents: "Worst Case Scenario" en 1995, "In A Bar, Under The Sea" en 1996 et "The Ideal Crash" en 1999, trois merveilles de pop alambiquée plus que chaudement recommandées. En 2002 parait la compile CD ou DVD avec 2 inédits, "No More Loud Music: The Singles" signe distinctif de la fin d'un cycle, d'un contrat, voire d'un groupe.
Que nenni, rassurons les fans de suite. Si Tom Barman, le leader de dEUS, s'est habilement compromis l'an passé avec Cj Bolland dans un projet rock-techno-house-drum'n'bass sous le nom de Magnus ("The Body Gave You Everything"), s'il a écrit et réalisé un long-métrage, "Any way the Wind Blows", et s'il est parti en tournée en duo acoustique (avec le pianiste hollandais Guy Van Nueten) et en a sorti un double live hybride CD/SACD, "Tom Barman Guy Van Nueten - Live", ce n'est pas parce que dEUS n'existe plus, bien au contraire.
Il faut plutôt prendre ces détours discographiques comme un banal retour aux sources et à l'expérimentation. Tom Barman a en effet déjà un paquet de chansons sous le coude pour le prochain album de dEUS, avec qui il est reparti en tournée en Août 2004, avant plein de nouvelles dates à l'automne... Le nouvel album ne devrait donc plus trop tarder, donc.
D'ici là revenons sur ce "Live" acoustique, délicat et réservé aux âmes sensibles (les autres peuvent s'abstenir), enregistré avec juste guitare et piano aux quatre coins de l'Europe (Anvers, Amsterdam, Porto, Dublin, Londres, Rotterdam) en 2001-2002. Les chansons de dEUS y cotoient de nombreuse reprises: "River" de Joni Mitchell, "River Man" et "Fruit Tree" de Nick Drake, "My Funny Valentine" rendu populaire par Chet Baker, "Memory Of a Free Festival" de David Bowie, "Magnolia" et "After Midnight" de J.J. Cale, "Le Poinçonneur Des Lilas" de Serge Gainsbourg, et enfin "Harry Irene" de Captain Beefheart... Vous prendrez bien un doigt de pop intimiste jazzy avant un retour fracassant du plus grand des groupes belges, non??

links :
[deus.be] Le site officiel de dEUS
[hotellounge.com] Site de fan qui tient à jour les éventuels lien audio de dEUS ou de Tom Barman
Djouls

Djouls

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

The Frightnrs - Nothing More To Say

The Frightnrs - Nothing More To Say (CD/LP, Daptone, 2016)

An instant classic, this fantastic reggae-rocksteady album strives directly for legendary status. It's the first album from The Frightnrs, a Brooklyn band signed on the Daptone label, but it'll also be the last one, alas. Dan Klein, the singer with the magical tone, died from ALS last june. Produced...
Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s

Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s (CD/2LP, Soul Jazz, 2016)

English label Soul Jazz Records released this summer a collection of experimental rock recorded in Venezuela in the 1970s, at a time when oil was flowing in abundance and consequently culture rather well subsidized. However, this music had never really got out of the country until now, it's really a...