Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Primus - Rhinoplasty



Primus Rhinoplasty
Primus - Rhinoplasty
(CD): Interscope, 1998-08-11

Review :
Il faut tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant d'éternuer! Alors le trio le plus timbré de San Francisco se fait refaire le nez... Après 7 albums plus un 9 titres de reprises, Primus nous refait le coup du "et si on jouait des trucs qu'on aime bien mais qu'on a pas écrit". Un mini album de reprises de XTC, Peter Gabriel, Police, Stanley Clarke, etc. Ce n'est pas la première fois que l'esprit malade de Claypool, remplit de primuseries malsaines de pécheur du dimanche s'attaque à des oeuvres contemporaines de contemporains tout à fait sains d'esprit, eux (c'est d'ailleurs bien ça qui nous chagrine!). En effet, juste après "Sailing the seas of cheese", ils nous avaient gratifiés d'un maxi de reprises (contenant des titres de XTC, Peter Gabriel, the Residents, Pink Floyd...) intitulé "Miscelleanous Debris": un incontournable pour les fans du groupe et autres consommateurs de drogues hallucinogènes. Certes à l'époque il y avait le toucher magique et plus subtil de Tim Herb Alexander derrière la batterie, mais il n'empêche que le groupe ne déçoit pas et reste fidèle à son adage: "soyons crétins!". Primo, Brain (le batteur) est parfait pour la caricature de Metallica "The thing that should not be". Secondo, le remix de "Too many puppies" est... spécial mais tellement inattendu qu'il justifie à lui seul l'achat de ce disque ô combien essentiel à mon bonheur d'homme stupide mais fier de l'être autant! Tertio, et raison principale, les deux morceaux lives à la fin de l'album. On nous gratifie d'une version d'un "Tommy the cat" cocaïné et d'un "Bob's party time" sous acide. En bref, une raison de plus de s'acheter des disques, d'aller voir des concerts, de se taper la tête contre les murs, de croire aux extra-terrestres, de brûler le soutien-gorge de sa copine, de ne pas faire la vaisselle, de se laisser aller dans le canapé à prendre une énorme giffle en écoutant "Rhynoplasty" de Primus.
Note rock pâte à modelé acidulé au jazz fusion: (Tiff)

Tracklisting :
01. Scissor Man (5:06)
02. The Family And The Fishing Net (6:25)
03. Silly Putty (4:18)
04. Amos Moses (3:11)
05. Behind My Camel (2:51)
06. Too Many Puppies (3:01)
07. The Thing That Should Not Be (6:47)
08. Tommy The Cat (8:56)
09. Bob's Party Time Lounge (7:31)
Djouls

Djouls

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

The Frightnrs - Nothing More To Say

The Frightnrs - Nothing More To Say (CD/LP, Daptone, 2016)

An instant classic, this fantastic reggae-rocksteady album strives directly for legendary status. It's the first album from The Frightnrs, a Brooklyn band signed on the Daptone label, but it'll also be the last one, alas. Dan Klein, the singer with the magical tone, died from ALS last june. Produced...
Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s

Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s (CD/2LP, Soul Jazz, 2016)

English label Soul Jazz Records released this summer a collection of experimental rock recorded in Venezuela in the 1970s, at a time when oil was flowing in abundance and consequently culture rather well subsidized. However, this music had never really got out of the country until now, it's really a...