Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Manu Dibango - Africadelic



Manu Dibango AfricadelicManu Dibango Africadelic
07. Manu Dibango - Africadelic
(CD/LP) Hi & Fly HF00019, 2007-01-15 (CD) / 2007-02-28 (LP)

Tracklisting :
01. The Panther
02 – Soul Fiesta
03. Africadelic
04. African Battle
05. Black Beauty
06. African Carnaval
07. Moving Waves
08. Afro-Soul
09. Oriental Sunset
10. Monky Beat
11. Wa-Wa
12. Percussion Storm

Links :
manudibango.net
myspace.com/manudibango
nocturne.fr

Press Release :
En 1967, c'est pour le compte de la télévision Française, et à la demande du producteur Gésip Légitimus (premier chef d'orchestre noir de la télévision française) que Manu Dibango trône à la tête de son grand orchestre. Pardon, de son BIG BAND : PULSATION. Et c'est quelques années plus tard, en 1971 toujours accompagné par ce même BIG BAND, que MANU DIBANGO créé et développe ce style musicale novateur et urbain : l'"AFRO SOUL THING". L'AFRO-SOUL-THING, est un message en direction de la Diaspora Afro – Caribéenne, un appel. Un intrigant message. Mélange d'influence musicale Soul, Funk, Latin inspiré par la puissance des rythmiques du continent Africain. Parallèlement, durant cette même période la télévision française moderne se développe. Un besoin pressant d'illustration sonore, plus communément qualifié de musique à l'image se fait ressentir. A cette époque, il est difficile de trouver dans le paysage musical français des musiques Africaines Urbaines. Au vu du succès d' "African Voodoo", paru un an auparavant, c'est en 1972 que Manu Dibango compose, produit et réalise en l'espace d'une semaine l'incroyable AFRICADELIC. Comme AFRICAN VOODOO, AFRICADELIC est un projet musical qui en priorité s'adresse aux professionnels de la télévision et des radios. Mais quelques années plus tard, après le séisme que provoque au quatre coins de la planète la sortie de l'album SOUL MAKOSSA et sous la pression d'un public comme hypnotisé par l'"AFRO SOUL THING", la sortie grand publique d'AFRICADELIC s'avère inévitable , s'impose et fait l'unanimité. C'est donc sur la base d'un malentendu, qu'en 1972 l'album AFRICADELIC de MANU DIBANGO avec la complicité de la maison de disques FIESTA et AMI se retrouve chez la plupart des bons disquaires.
Djouls

Djouls

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

The Frightnrs - Nothing More To Say

The Frightnrs - Nothing More To Say (CD/LP, Daptone, 2016)

An instant classic, this fantastic reggae-rocksteady album strives directly for legendary status. It's the first album from The Frightnrs, a Brooklyn band signed on the Daptone label, but it'll also be the last one, alas. Dan Klein, the singer with the magical tone, died from ALS last june. Produced...
Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s

Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s (CD/2LP, Soul Jazz, 2016)

English label Soul Jazz Records released this summer a collection of experimental rock recorded in Venezuela in the 1970s, at a time when oil was flowing in abundance and consequently culture rather well subsidized. However, this music had never really got out of the country until now, it's really a...