Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Le Jazzbeat - Jerk, Jazz & Psychobeat de France



le jazz beat jerk jazz and psychobeat de france
Le Jazzbeat - Jerk, Jazz & Psychobeat de France
(Jazzman Records 1999 – Selected by Pascal Armand & Gerald Short)

La "Library Music", dite musique d'illustration (à l'image) est devenue source de multiples compilations tendances psyché-jazz-funk-jerk-pop (prononcez très vite !). Pascal Armand, DJ et sélecteur des albums "Shake sauvage" et "Stereo Ultra", a réuni ici des titres du catalogue français MPI, dont près de la moitié sont dus à Claude Vasori. Le maigre livret nous apprend que ce dernier a notamment composé les bo de deux splendides nanars réalisés en 1962: "Mon oncle du Texas", avec Jesse Hahn (le gros ricain des "Barbouzes" de Lautner) et Henri Tisot ("comique" français spécialisé dans les imitations du Général de Gaulle...) ainsi que "Satan conduit le bal", produit par Roger Vadim pour sa jeune et sémillante nouvelle épouse d'alors, Catherine Deneuve. Oui, c'est bien beau, me direz-vous, mais cela ne nous en dit pas tellement plus long sur le contenu de cette compile. Je vous répondrai que si vous me laissiez poursuivre, j'aurai pu assurer une transition splendide, au moyen d'un autre grand compositeur du 7ème art français, j'ai nommé Vladimir Cosma (oui, "La Boum", la série des "Grands blonds", c'est lui !), également sollicité sur deux titres. En ce qui concerne les autres musiciens présents sur cet album (Manu Dibango et le pianiste de jazz Georges Arvanitas), leur présence dans le monde merveilleux de la "Musique pour l'image" tient sans doute plus à des raisons financières que profondément artistiques... Cela pour en arriver définitivement à un jugement qui, pour péremptoire qu'il est, restera gravé dans les tablettes de la critique souvent injuste mais néanmoins salvatrice: tout cela est finalement très anecdotique, peu inspiré, avec un arrière-goût profond d'inutilité. A moins d'être fan de Claude Vasori, auquel cas cet album se révèle indispensable. Les autres, dont je fais hélas partie, attendront une rediffusion de "Satan conduit le bal", histoire de pouvoir mater Catherine Deneuve à poil, du temps de sa splendeur (ne loupez-pas le début du film, ça se passe pendant les premières séquences !). Ça, c'est vraiment "French Jazzbeat !"
Note : * (Captain Détendu)

Tracklisting :
01 Binairement - Richard Eldwin
02 Ultra Pop'Op – Vladimir Cosma
03 Black Flowers – Vladimir Cosma
04 Black and White - Georges Arvanitas
05 Turbine – Claude Vasori
06 Matches - Claude Vasori
07 Accroche-toi Caroline! - Claude Vasori
08 Punching Ball - Claude Vasori
09 Sybernetic – Claude Vasori
10 Ophis le Serpentaire – Vincent Geminioni
11 Wilderness – Manu Dibango
12 Drugpop – Claude Vasori
13 Nobel Tower – Daniel Janin / Robert Viger

Liens :
jazzman records
jazzmanrecords.co.uk - Le site officiel du label Jazzman
Havanito

Havanito

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

edson  luiz edson luiz ·  19 April 2010, 21:27

me gusta todo lo que es inerente al despues de jazz casi 20 anos se yo la base de la musica es mod

erana blues oriunda y del jazz


You might also like

The Frightnrs - Nothing More To Say

The Frightnrs - Nothing More To Say (CD/LP, Daptone, 2016)

An instant classic, this fantastic reggae-rocksteady album strives directly for legendary status. It's the first album from The Frightnrs, a Brooklyn band signed on the Daptone label, but it'll also be the last one, alas. Dan Klein, the singer with the magical tone, died from ALS last june. Produced...
Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s

Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s (CD/2LP, Soul Jazz, 2016)

English label Soul Jazz Records released this summer a collection of experimental rock recorded in Venezuela in the 1970s, at a time when oil was flowing in abundance and consequently culture rather well subsidized. However, this music had never really got out of the country until now, it's really a...