Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Kings Of Convenience - Riot On An Empty Street



the best of 2004 part 1kings of convenience riot on an empty street
Kings Of Convenience - "Riot On An Empty Street"
(Source)

Avec cet album le duo de norvégiens Erlend Oye et Eirik Glambek Boe ne surprend plus personne avec ses façons à la Simon & Garfunkel, malgré tous les chemins empruntés depuis le premier opus...
Tout commence en 1999 avec le label Éllet (sous-label de Tellé Records) et le single "Toxic Girl" mais ça n'est pas sorti de hors de la Norvège. Pour nous l'histoire commence donc début 2000: l'album "Kings Of Convenience" sort tout d'abord discrètement chez Kindercore, puis peu après le groupe signe chez Source (désormais Source/Virgin/Music from EMI) et enregistre au mois de mai un mini-album, ou plutôt un EP ("Extended Play"), "Playing Live In A Room", sorti en CD et double 45 tours pour lancer le buzz avant le deuxième album.
"Quiet Of The New Loud" sort donc en 2001, annoncé en grande pompe avec un CD 3-titres exclusif offert avec le magazine Magic ("Magic In The air"), mais en fait il s'agit principalement de titres du premier album, réenregistrés! Peu importe, personne n'ayant entendu le précédent, tout un chacun se met d'accord pour ranger cette perle de pop-folk au rayon des chefs d'oeuvre intemporels (à raison) aux côtés de nombreux autres "premiers albums" (à tort, donc).
Il faut dire que leurs compatriotes Royksopp cartonnent déjà avec leur tube "Poor Leno" chanté par Erlend Oye (on le retrouve sur "Remind Me" qui sortira en single plus tard, comme un peu tout le reste de l'album "Melody A.M."), alors, quitte à surfer sur les modes n'importe comment...
Trois singles seront extraits de "Quiet is the New Loud": "Winning A Battle, Losing The War", "Failure" et "Toxic Girl", avec plusieurs CD-singles différents, maxis vinyles et 45 tours, et systématiquement des inédits, versions encore plus acoustiques ("Gold For The Price Of Silver"), remixes (Royksopp: "I Don't Know What I Can Save You From", J-Walk, Andy Votel: "Winning A Battle, Losing The War", Four Tet: "The Weight Of My Words") ré-interprétations de titres d'autres artistes (A-Ha: "Manhattan Skyline", Badly Drawn Boy:: "Once Around The Block", Joy Division: "The Eternal", Tom Petty: "Free Falling"), et de titres à eux, par d'autres artistes (Alfie: "Failure)!
Bref le marketing tourne à plein régime et un album compilant six de ces raretés, "Versus", avec six nouveaux "remakes, remixes and collaborations" sort avant la fin 2001, en forme de cerise sur le gâteau!
Mais depuis l'été 2001 Erlend Oye met de côté le duo et part s'essayer un peu à tout, du featuring vocal (sur un remix de Dntel, "(This Is) The Dream Of Evan And Chan", par Safety Scissors; sur un track discoïde des Italiens de Jolly Music, "Talco Uno"), à la reprise (Wham!, "Last Christmas", sur "Seasonal Greetings" chez Mobile Records, Lee Hazelwood, "No Train To Stockholm", sur "Total Lee, The songs Of Lee Hazelwood", chez City Slang).
Il parcourt le monde à la rencontre de grosses fêtes jusqu'au petit jour, producteurs et Djs de la scène électronique, et se met même à mixer lui-même. C'est ainsi que sort en février 2003 "Unrest", album résultant du fruit de collaborations avec 10 producteurs (de 10 villes différents du monde entier traversées entre Juillet 2001 et Juin 2002), parmi lesquels Morgan Geist, Jolly Music, Prefuse 73, Björn Torske ou Schneider TM... dont seront extraits trois singles à leur tour remixés par d'autres grands noms. L'intérêt médiatique est bien sûr là mais c'est un flop. Un beau projet sur le papier, de jolis exercices de styles électroniques, mais, un peu comme prévu, pas très cohérent en tant qu'album.
Heureusement le mix d'Erlend Oye qui sort chez les allemands de Stud!o K7 en 2004 ("Dj Kicks") rattrape le coup avec classe et le quatrième album des Kings Of Convenience, "Riot On an Empty Street", peut sortir en toute quiétude pour l'été. Alors oui c'est donc bien le quatrième, déjà, et il évoque inlassablement les boiseries et les harmonies de Simon & Garfunkel, comme toujours, et ce n'est donc pas une surprise. Mais qu'est-ce que c'est bon de rêver allongé dans l'herbe en écoutant toutes ses subtilités délicates...
WARNING!!! N'ACHETEZ PAS CE DISQUE QUI N'EST PAS UN CD MAIS UN "DISC COPY-CONTROL" FAIT POUR VOUS POURRIR VOTRE ORDINATEUR. CETTE TECHNOLOGIE À LA CON AH OUI VRAIMENT À LA CON MISE À PART, L'ARTWORK DU DISQUE EST COMPLETEMENT DÉNATURÉ PAR UN ÉNORME BANDEAU "THIS DISC CONTAINS COPY CONTROL TECHNOLOGY..." SUPER HORRIBLE, C'EST POURQUOI NOUS VOUS ENCOURAGEONS VIVEMENT À LE COPIER (AVEC ITUNES C'EST EASY), À LE TÉLÉCHARGER ET SURTOUT À NE PAS L'ACHETER. IL SERA INÉLUCTABLEMENT RÉÉDITÉ SANS TOUTES CES MERDES, UN JOUR, DIGNEMENT.
PS LE VINYLE N'EST PAS COPY-CONTROLLED À LA CON, LUI.

links :
[kingsofconvenience.com] Le site officiel
[fs1.co.uk] Écouter tout l'album en stream
[kingsofconvenience.cjb.net] Quelques streams de vieux et de rares tracks
[kingsofconvenience.cjb.net] Des streams de session radio
Djouls

Djouls

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

The Frightnrs - Nothing More To Say

The Frightnrs - Nothing More To Say (CD/LP, Daptone, 2016)

An instant classic, this fantastic reggae-rocksteady album strives directly for legendary status. It's the first album from The Frightnrs, a Brooklyn band signed on the Daptone label, but it'll also be the last one, alas. Dan Klein, the singer with the magical tone, died from ALS last june. Produced...
Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s

Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s (CD/2LP, Soul Jazz, 2016)

English label Soul Jazz Records released this summer a collection of experimental rock recorded in Venezuela in the 1970s, at a time when oil was flowing in abundance and consequently culture rather well subsidized. However, this music had never really got out of the country until now, it's really a...