Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Help Us Get High - Special Collection Of Previously Unreleased Live Recordings



help us get us high
Help Us Get High - Special Collection Of Previously Unreleased Live Recordings
(Sanachie 1999) Selected by Richard Gehr

En voilà une zolie compile qui annonce tout de suite la couleur: sur la pochette, on voit un couple de hippies couleurs 3D arborant la pancarte: «Help us get high». Pour ceux qui connaissent les joies du vagabondage dans le shakedown street d'un concert du Grateful Dead ou du Jefferson Airplane (jam bands de première génération), de Phish, Dave Matthews Band ou Blues Traveler (jam bands de seconde génération) ou plus récemment de Moe., Disco Biscuits, Galactic, String Cheese Incident et autres jam bands de la troisième génération, pour ceux-là donc pas de surprise: c'est le refrain habituel des jeunes hippies en quête de drogues récréationelles dans le parking pré ou post-concert. Du traditionnel «Who's got my nugs» («qui a mes têtes?») au plus pointu «Shrooms, who's got shrooms?» («champs, qui a mes champs?» - prononcer champes), la quête du high y bat toujours son plein. Cette compilation, évoquant cette image du parking lot et de ses hippies fous de musique et de good vibes, regroupe en fait à moindre coût (10$) une dizaine de titres live de jam bands de la dernière génération, les jeunes, les nouveaux venus sur la scène groove-rock indépendante américaine.
Alors faisons le point: cette compilation est réalisée par David Gans (du Grateful Dead Hour radio show) et Richard Gehr (auteur du Phish Book). Disons qu'ils savent de quoi ils parlent. Leurs goûts, c'est une autre histoire. A l'arrivée on obytient une sorte de pot-pourri live pas trop pourri, dont ressortent aisément Moe. et The Slip. Hosemobile ont l'air rigolos, mais ça tourne un peu en rond quand même. On placera ensuite Ominous Seapods et Jiggle The Handle dans le même lot, avec leurs compos assez simples: rien d'exceptionnel mais qunad même de bonne jams, ce qui après quelques 300 concerts du Dead chacuns est le minimum. Vient ensuite The Slip pour un superbe instrumental jazz-funk complètement improvisé, puis toujours dans une mouvance plus jazz que rock, Fat Mama et leur côté Sun Ra/gros bordel de cuivres suivi de Boud Deun, à la coloration légèrement orientale sur le violon. Shleigo nous décoivent ensuite un peu avant de finir sur un Disco Biscuits presque parfait, à la nuance près que quitte à écouter un de leurs titres live, autant en trouver un qui ne fasse pas la moitié (en durée) de la version studio! Une dernière chose: ne soyez pas trop exigeants sur la qualité sonore, pas terrible, sans toutefois être comparable à toutes les K7 pourries du Dead que l'on a pu écouter...
Note new live jams: *** (Djouls & Ob)

Tracklisting :
01 Buster- Moe.
02 Big Bird and Pot Empty - The Hosemobile
03 Something About You - Jiggle the Handle
04 Firewater - The Slip
05 Jet Smooth Ride - The Ominous Seapods
06 Yidd Panther - Fat Mama
07 Lincoln - Boud Deun
08 Biscuits - Schleigho
09 Little Betty Boop - The Disco Biscuits

Liens :
sanachie entertainment
sanachie.com - Le site officiel du label Sanachie
Havanito

Havanito

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

The Frightnrs - Nothing More To Say

The Frightnrs - Nothing More To Say (CD/LP, Daptone, 2016)

An instant classic, this fantastic reggae-rocksteady album strives directly for legendary status. It's the first album from The Frightnrs, a Brooklyn band signed on the Daptone label, but it'll also be the last one, alas. Dan Klein, the singer with the magical tone, died from ALS last june. Produced...
Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s

Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s (CD/2LP, Soul Jazz, 2016)

English label Soul Jazz Records released this summer a collection of experimental rock recorded in Venezuela in the 1970s, at a time when oil was flowing in abundance and consequently culture rather well subsidized. However, this music had never really got out of the country until now, it's really a...