Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Extra Yard - The Bouncement Revolution



extra yard
Extra Yard - The Bouncement Revolution
(Big Dada, Ref. BDCD043, 2002) Selected by Dj Excalibah

LoTek Hifi - Fire
LoTek Hifi
est le nouveau projet de Wayne Bennett, que l'on connait pour avoir produit quelques tracks sur les deux albums de Roots Manuva. Sur "Fire" il malaxe hip hop, ragga, dancehall et breaks imposants autant qu'inventifs, pour nous prouver, à l'instar de la compilation "Extra Yard", que Big Dada est bel et bien le label de hip hop anglais le plus inventif et le plus original du moment et surtout que c'est parti pour durer un bout de temps. (Djouls)

Xtra-Yardies - Get Lo
Attention titre inédit! La séance photo pour la pochette de la compilation "Extra Yard" -disponible chez Big Dada, le sous label UK hip hop & UK black music de Ninja Tune-, fut l'occasion d'enregistrer un petit track avec tout le posse présent, que Ninja Tune nous proposent en version audio (MP3) ou vidéo (MPEG) dans la section "Downloads" de leur site. Un bon petit aperçu de la grande forme actuelle du hip hop anglais! (Djouls)

Roots Manuva - Bashment Boogie (Tomo Remix)
Un remix inédit de Roots Manuva, ça se fête!! (On n'arrête pas de le dire, mais: ils sont fort ces ninjas) Surtout quand il s'agit d'un hybride electro dancehall jungle brazil fiesta sur lequel Roots (permettez que je vous appelle Roots?) peut chauffer l'audience à son aise... Ambiance drum'n'carnaval, avec ce qu'il faut de cuivres pour réchauffer tout ça et finalement bien porter son nom malgré tout le côté "digital" de l'histoire: "Roots" indeed. Note : 5/5

Tracklisting :
01 A'La Fu Gives it to You - A'La Fu & ESC
02 Gamma - Killer Aps
03 Roots Manuva feat. Ricky Rankin - Dreamy Days (Lotek bonanza relick)
04 Ty - Don't Care
05 Roots Manuva feat. Wildflower - Born Again
06 Gamma - Izwha
07 Part 2 & Leigh Stevens - Life Without You
08 Infinite Livez - Barry Says (skit)
09 Infinite Livez - No More Bananas
10 Lotek Hifi - Fire
11 Ty - Shake it Up
12 New Flesh - Lie low
13 Defisis v. New Flesh - Eat More Fruit (More Fire Revisited)
14 New Flesh - Zero Gravity (Lotek Relick)
15 Roots Manuva - Witness the Swords
16 Infinite Livez feat. Gamma & Jack Tar - Niceness
17 Roots Manuva - Bashment Boogie (Tomo Remix)

Liens :
big dada records
bigdada.com - Le site officiel du label Big Dada

Est-ce du hiphop, du reggae digital, du bouncement ou simplement ce que la musique noire anglaise a de mieux à proposer? Extra Yard regroupe des titres inédits et nouveaux de Roots Manuva, Ty, Gamma, New Flesh, Infinite Livez et du projet Lotek Hifi de Wayne Bennett. L'album est mixé par DJ Excalibah qui officie sur la BBC – et le DJ hiphop le plus influent dans les medias britanniques aujourd'hui. La compilation inclus des morceaux récents de Wildflower, Rodney P, Fallacy, Skeme, Big P, Ricky Rankin, Wayne Paul et Leigh Stevens. Un manifeste, une déclaration d'intention, autant qu'un regard porté sur l'avenir d'un des labels les plus respectés, Extra Yard est une compilation à ne pas manquer.
Mais qu'est-ce que vous appelez bouncement exactement ??
Bouncement est né de la rencontre de bounce (bondir) et bashment (soirée dancehall). C'est le hiphop anglais actuel tel que le conçoit Big Dada, un hiphop vivant, en mutation et à l'identité forte. Suffisamment précis pour constituer un style en soit, mais assez ouvert pour que chaque artiste y imprime sa patte. Vous voyez, si vous voulez rapper avec votre propre voix, il faut trouver le rythme qui convient à cette voix, et votre syntaxe. Il n'est pas bon de vivre dans le passé, en rêvant qu'on rappe sur un instru du DJ Premier de 1992, parce que vous ne sonneriez pas juste là dessus. Même si vous étiez à l'époque, vous sonneriez faux. En 2002 en plus vous êtes ringard. Vivons avec notre temps et allons de l'avant!
Bouncement c'est aussi là où le bounce rencontre la street soul, le 2 step, le reggae roots, l'electro, la techno, l'afrobeat, l'afropunk et tout ce qu'on peut imaginer autour. L'hymne du bouncement est le morceau Showtime sorti en 45t chez Big Dada en 2000, où Part 2 a réinventé Planet Rock en s'inspirant du Boléro et du dancehall. Mais pour les origines historique on peut aussi remonter à "Dem Phonies" sur le premier album de Roots Manuva "Brand New Second Hand" (produit par le pionnier du broken beats IG Culture), ou plus récent au Arcade Terra de New Flesh. A l'autre extrémité du spectre sonore on peut aussi reconnaître l'influence du 2 step façon M-Dubs ou Horsepower Productions et des lyrics de Ms Dynamite. Le bouncement est partout depuis que la scène UK Garage se fissure et, les tempos ralentissant les auditeurs attendent des paroles plus de consistantes.
Autant que du futur, Xtra Yard s'inscrit dans le passé de la culture noire anglaise, autour de la culture des sound systems qui mélangent tous styles de sons pour créer un style unique. On est à des millions d'années lumières des règles intellos blanches de ce que doit être le hiphop. Des règles qui sont sensées exclure du hiphop la plupart des ringards qui s'autoproclament les vrais gardiens. "Les backpackers qui troublent mon Saint Esprit" comme le dit Blackitude dans Killer Apps.
Si Part 2 est le leader incontestable dans le domaine, la compilation nous présente aussi quelques producteurs à surveiller. Wayne Bennett de Lotek Productions s'est fait remarquer en produisant des titres pour les deux albums de Roots Manuva chez Big Dada, dont "Bashment Boogie" et le posse cut classique "Swords In The Dirt". Il est présent ici par le biais de remixes de Roots et New Flesh ainsi qu'avec son nouveau projet, Lotek Hifi, avec la légende street soul Wayne Paul et Earl J (le fils de Jack Radics, si ça vous dit quelque chose).
Et puis il y a Tomz. Le rudeboy de Birmingham qui menaçait de nous "pendre du haut du Rotunda" dans le morceau de Gamma "Supreme Confidence" est aussi un producteur remarquable. Responsable du beat malsain de "Killer Apps", de celui de "No More Bananas" des Infinite Livez et d'un remix éblouissant de "Bashment Boogie". La compilation n'oublie pas les artistes de Big Dada, Ty se place habilement dans cet univers bouncement, en amenant des éléments funk, jazz et africains dans deux morceaux qu'il produit lui même, alors que Blackitude (Gamma) imagine des rythmes extra terrestres subtils sur Niceness et Izwha, et Part 2 poursuit dans la voie qu'il a ouverte, en poussant jusqu'à 125 bpms le beat de "Life Without You", un titre de soul hard, construit comme du reggae, et qui ne ressemble finalement à rien de connu sur terre.
Et si ce n'était pas suffisant, prêtez un peu attention aux voix: de Juice Aleem rappant en trois langues différentes dans un seul couplet ("Izwha"), à Ty qui jongle entre américanismes et gallicismes ("tally ho turns into ho tally"), en passant par les magouilles surréalistes des Infinite Livez, le couplet mémorable de Monsieur Manuva ("Born Again"), le toast enfumé d'Earl J qui contraste avec la voix douce de Wayne Paul etc.
Appelez ça bouncement si vous voulez. Appelez ça n'importe comment. Mais surtout comprenez bien: c'est la musique noire anglaise la plus puissante, la plus originale et la plus actuelle. Avec la nomination de Roots Manuva au Mercury Music Prize, il est enfin temps que cette musique soit reconnue. Considérer Rodney Hylton Smith comme un élément isolé, revient à passer à coté de toute une partie de la scène britannique. Big Dada, un des labels les plus novateurs et avant gardistes du pays n'est pas que la toile de fond. C'est l'avenir. Et "je vous dit que le future influence votre passé " (Blackitude, "Niceness").
Ecoutez le son de demain avant qu'il change hier.
(Argu: PingPong.fr)
Havanito

Havanito

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

Shadow - Sweet Sweet Dreams

Shadow - Sweet Sweet Dreams (CD/2LP, Analog Africa, 2016)

The 22nd Analog Africa release is a beauty people couldn't begin to imagine how the feeling would be to actually be playing it - until now. As rare as it's insanely great, this long-awaited reissue is the holy grail of Shadow albums. The one featuring the monster cosmic soca disco track 'Let’s Get...
Papa Chango - The Lost Moon of Bellaris

Papa Chango - The Lost Moon of Bellaris (Limited LP, self-released, 2016) - Exclusive album stream

Mebourne-based Papa Chango put out in 2012 the band a massive cinematic Ethio-funk album, 'The Matador'. After being featured in four episodes of our podcast and one of our afro compilations, they released in 2014 an epic 4-tracks EP , 'Enter The Dragonfly'. They're now back with a new great record,...