Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Edan - Beauty & The Beat



the best of 2005 part 1Edan Beauty & The Beat
Edan - "Beauty & The Beat"
(Lewis Entertainment)

L'album de hip hop de ce début d'année est signé d'un Dj et MC de Boston nommé Edan et auto-surnommé "The Humble Magnificent". Il contient des morceaux entiers de soul psychédélique et des gros bouts de rock psychédélique dedans. En 34 minutes Edan met à peu près tout le monde d'accord à coup de hip hop et d'un flow ultra old school, qu'il trempe allègrement dans l'acide pour encore plus de trip. Et oui les albums de hip hop parfaits pour ingurgiter une bonne dose de champis, c'est plutôt rarissime, et pourtant en voilà un idéal. Une sorte de "Sergeant Pepper's" version hip hop. Rien que pour sa pochette, il vous faut le vinyle. En dire plus serait vous gâcher le plaisir et puis les louanges ont inondé cet album sur le web depuis sa sortie alors rien ne sert d'en faire trop...

Le site officiel : humblemagnificent.com (minimal)
Ca ne devrait pas durer mais des MP3s de l'album sont dispos sur ce blog
Djouls

Djouls

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

Pop Makossa - The Invasive Dance Beat of Cameroon 1976-1984

Various - Pop Makossa - The Invasive Dance Beat of Cameroon 1976-1984 (CD/LP, Analog Africa, 2017)

2017 might be Cameroon's year after its victory at the 2017 Africa Cup of Nations, but German label Analog Africa prove once again they're hands-down the world champions of 1970s African music reissues with this funky and irresistible "Pop Makossa" compilation, focusing on the vintage...
Vincent Ahehehinnou - Best Woman

Vincent Ahehehinnou - Best Woman (LP, Analog Africa, 2017)

The latest Analog Africa reissue is up for pre-order on Bandcamp! The album, originally a 1978 release by Orchestre Poly Rythmo's singer Vincent Ahehehinnou, is rare-as-shit, worth nearly 4 figures if you can find a decent copy. There's only 4 tunes, two afrofunk monsters and two ballads, but...