Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Double U - Bosphorus



Double U Bosphorus
Double U - Bosphorus
(CD) Nocturne NT093, 2006-11-06

Tracklisting :
1. 71
2. Satisfaction
3. Golden Heart
4. She Lies
5. Come To Me
6. Mad
7. Blue Things
8. Deeper
9. Love Is Not
10. Burnin
11. The End
12. Tr
13. A Certain Leaf
14. Misunderstand

Links :
myspace.com/doublemusik
woolrecordings.com
nocturne.fr

Press Release (french) :
Après deux albums sortis respectivement sur Sonar Kollektiv (Life Behind a Window - 2004) et Karat (A Bottle in the Sea -2005), le montpellierain d'origine Franck Rabeyrolles aka DOUBLE U présente son nouvel album Bosphorus.
Un disque qui navigue toujours dans les sphères folk, pop et électronique, mais dévoile surtout un univers poétique construit autour de la voix et des guitares. DOUBLE U continue à façonner son propre univers, somnambulique, fragile, voire impressionniste.

Double U, le projet musical de Franck Rabeyrolles a vu le jour à Montpellier en 2002. Franck R. est de la génération de ceux qui ont été bercés par les Pink Floyd, Tangerine Dream ou encore Léonard Cohen, et pour lui la musique s'est nécessairement imposée comme mode de vie à part entière.
Le projet personnel de Franck a germé tout au long de son parcours: groupes (en tant que batteur, guitariste, chanteur), émissions de radio, DJ, disquaire (Wool Music à Montpellier) et reflète parfaitement ce mélange d'expériences. Sa musique emprunte à différents styles, différentes époques et parvient à créer un univers propre dépassant le simple assemblage d'influences.

Après un maxi "Lonely Swings" signé en 2003 sur le label Mel Recordings, Sonar Kollektiv (le label de Jazzanova) repère la démo de "Life Behind a Window" et sort le premier album en mai 2004. Sur ce disque le son de Double U est profondément hybride et s'inspire aussi bien d'une culture hip hop régénérée récemment par des labels comme Anticon et Mush que d'une culture pop rock electro.

En 2005 c'est le label parisien Karat qui porte le second album "A Bottle in the Sea". Fidèle à sa MPC et sa guitare, l'architecture est toujours un mélange de pop à laquelle s'entremêle alors la construction fragmentée des productions électroniques actuelles (bleep, microsamples, collage etc..). L'omniprésence de la voix sur ces nouveaux morceaux donne naissance à un songwriting d'un nouveau genre appelé parfois "Folktronica".
Il est donc bien difficile de définir Double U, aussi bien comparé à Bords of Canada, the Notwist ou Nick Drake mais résolument inclassable d'un album à l'autre, d'un label à l'autre, il est véritablement un électron libre séduisant et invitant des genres très différents dans la construction de son identité sonore.

En novembre 2006 Double U sort son troisième album sur Nocturne. Un album qui est toujours inscrit dans ce processus de patchwork musical, et qui lui permet de continuer à façonner son propre univers somnambulique, fragile, voire impressionniste.
Double U nous livre ici son travail le plus épuré. En effet "Bosphorus" apparaît plus organique et libre que ces précédentes productions. L'artiste continue d'explorer les "mariages" folk pop electro mais dévoile surtout un univers poétique construit autour de la voix et des guitares. L'atmosphère qui se dégage est désormais un peu moins mélancolique et sombre que dans "A bottle in the sea" et incarne un retour vers le rythme et un peu plus de légèreté. On rapprochera sans doute la musique de Double U de labels comme Morr music, Monika... et d'autres activistes de la pop électronique mais c'est aussi du coté du songwriting, de la pop psychédélique, de l'Indie rock que se situent ses racines.
La musique de Double u reste donc profondément hybride et explore ce va-et-vient entre rock, sons électroniques "bleepés" qui demeurent aussi la matière première avec laquelle l'artiste élabore sa musique. Dans un paysage musical français encore un peu cloisonné, Double u contribue à laisser ouvert un dialogue entre électronique et acoustique, écriture et bricolage.
Djouls

Djouls

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

The Frightnrs - Nothing More To Say

The Frightnrs - Nothing More To Say (CD/LP, Daptone, 2016)

An instant classic, this fantastic reggae-rocksteady album strives directly for legendary status. It's the first album from The Frightnrs, a Brooklyn band signed on the Daptone label, but it'll also be the last one, alas. Dan Klein, the singer with the magical tone, died from ALS last june. Produced...
Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s

Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s (CD/2LP, Soul Jazz, 2016)

English label Soul Jazz Records released this summer a collection of experimental rock recorded in Venezuela in the 1970s, at a time when oil was flowing in abundance and consequently culture rather well subsidized. However, this music had never really got out of the country until now, it's really a...