Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Dj Krush - Code 4109



dj krush code 4109
Dj Krush - Code 4109
(Sony 2000) Selected by Dj Krush

Encore un album extra-ordinaire que Sony ne sauront pas vendre en France! Déjà le précédent, «Kakusei», sorti l'an passé déjà chez Columbia/Sony, fut aussi vite oublié qu'il fut encensé, en tout cas sur nos terres. Pourtant Dj Krush a largement fait ses preuves, que ce soit avec son chef d'œuvre «Strictly turntablized» (94), puis avec «Meiso» (95) et «Milight» (97), et enfin son auto-megamix «Holonic» (98), tous les quatre distribués par Mo' Wax, ou avec son autre mix, partagé avec Coldcut et Dj Food chez Ninja Tune, «Coldkrushcuts», datant de 1996 et déjà une belle démonstration de style.
Celui-ci, annoncé comme son «premier mix officiel» (sic) est tout d'abord sorti au Japon, puis est arrivé chez nous un peu plus tard en import, avant finalement de sortir officiellement, bien en retard alors que les fans d'abstract hip hop l'ont déjà consommé... Pas facile le marketing en maison de disques à Paris! En tous cas Monsieur Krush souhaitait sortir une galette (double en vinyle) représentative de sa dernière tournée de mixes live. Voici donc 4109 secondes de mix ininterrompu (même en vinyle: le premier disque comprend les faces A et C, le second les faces B et D!), enregistré live en studio, sans overdubs, d'un trait, à l'aide de deux platines et d'une mixette. Et bien que Dj Krush ne signe que 7 des 19 titres ici présents, son mix, homogène et formidablement enchaîné, ressemble étrangement à un classique comme pouvait l'être «Strictly turntablized», explorant des mondes disparus entre divers beats hip hop, scratches experts, abstractions jazzy et athmosphères dubisantes. Sans lorgner toutefois vers les tueurs nord-américains tels que Dj Q-Bert, Kid Koala ou les Invisibl Skratch Piklz, beaucoup plus techniques et démonstratifs, Dj Krush signe là un disque d'une originalité toute la relative à la créativité du monsieur dans le monde du hip hop: étrange, dense et subtile.
Note abstract hip hop mix: *** (Djouls)

Tracklisting :
01 DJ Krush - Intro
02 The Legion - Jingle Jangle (Mental Mix)
03 Gravity - Back to the Essence
04 DJ Cam - No Competition
05 Beats International, John Klemmer, Nick Wiz - Four Elements/ Yes to Life/ Just be good to me (Acappella)
06 John Klemmer, The 45 King - Flipshot/ Love is life - Live is love
07 Old World Disorder feat. Eminem - 3hree6ix5ive (Detrimental)
08 Gravity - What is it... featuring Kaman Leung
09 Monkey-Ken & DJ Seto, Orchestra & Choir of Bulgarian Radio - Taiyou ga Arukagiri/ Polegnala E Pschenitza featuring Hazaed & Daddy Shadow
10 DJ Krush - No More featuring DJ Yas & DJ Hazu
11 Jazzanova - Coffee Talk
12 DJ Fashion - Wild Drums
13 Virtuoso - Incinerator (Radio Version)
14 DJ Krush - Final Home (Vocal Version) featuring Esthero
15 DJ Krush - Ryu Tou
16 Tha Blue Herb - Chie No Wa
17 Ryu - Iléktrik
18 Ryu - Beataholic Reformatory featuring The Beat Knuckles
19 DJ Krush, Minoru Muraoka and New Dimension Group - Kemuri/ El Condor Pasa

Liens :
Sony Music
sonymusic.fr - Le site officiel du label Sony Music
Havanito

Havanito

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

Pop Makossa - The Invasive Dance Beat of Cameroon 1976-1984

Various - Pop Makossa - The Invasive Dance Beat of Cameroon 1976-1984 (CD/LP, Analog Africa, 2017)

2017 might be Cameroon's year after its victory at the 2017 Africa Cup of Nations, but German label Analog Africa prove once again they're hands-down the world champions of 1970s African music reissues with this funky and irresistible "Pop Makossa" compilation, focusing on the vintage...
Vincent Ahehehinnou - Best Woman

Vincent Ahehehinnou - Best Woman (LP, Analog Africa, 2017)

The latest Analog Africa reissue is up for pre-order on Bandcamp! The album, originally a 1978 release by Orchestre Poly Rythmo's singer Vincent Ahehehinnou, is rare-as-shit, worth nearly 4 figures if you can find a decent copy. There's only 4 tunes, two afrofunk monsters and two ballads, but...