Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Blue Break Beats



blue break beats 1
Blue Break Beats
(Blue Note 1992) Selected by Dean Rudland & Eddie Pillar

"Raoul dégrafa fébrilement le soutien-gorge satiné de Melba, dévoilant deux mamelons pourpres et turgescents prêts à s'offrir aux lapements voraces de sa langue charnue." Oui, me direz-vous, mais quel rapport avec le titre de l'album ci-après croc-niqué? Aucun. Juste que pour mon premier papier en ces lieux, autant donner envie au lecteur de savoir ce qui va se passer ensuite... J'aurai pu, par exemple, commencer par:
"Vous avez aimé US 3 –dommage...- alors retrouvez tous les vrais musiciens (samplés) qui ont fait le succès de ce groupe(?)",
ou bien:
"Qui peut bien écouter encore de l'acid jazz aujourd'hui, et si oui, pourquoi?",
mais foin de toute polémique, revenons à nos mamelons turgescents.
Le label Blue Note, dont un certain nombre d'albums ont été brillament passés en revue ici, est sans aucun doute le seul label de jazz "historique", avec Verve, qui ait su faire évoluer ses artistes dans la mouvance musicale des années 60 et 70. Du latin jazz au boogaloo, de la soul bossa nova au R'n'B', en passant par le funk le plus électrique, les ex-hard boppers et autres habitués du mythique studio d'enregistrement de Rudy Van Gelder, le magicien du "Blue Note Sound", se sont pour la plupart engouffrés avec plus ou moins de bonheur dans la place. Certains, avec une classe absolue (Grant Green, Donald Byrd, Herbie Hancock), d'autres avec humour et légèreté (Lou Donaldson), voire... efficacité (Lonnie Liston Smith, Ronnie Foster, Bobbi Humhrey, Jimmy Mc Griff...). Bien entendu, ce double album vinyle (eh, eh, écoutez la différence...) est à déguster en compagnie de Melba. Vous pourrez même l'impressionner définitivement et profiter ainsi pleinement de ses mamelons turgescents, après avoir posé délicatement le bras de votre platine sur le premier titre de la face 1 du disque 2 (d'accord c'est compliqué, mais c'est du vinyle, bordel!), tout en lui glissant l'anecdote savoureuse suivante:
"Melba, savez-vous quel est le guitariste qui joue en compagnie de Lonnie Smith, sur Move Your Hands?".
Bien sûr, Melba n'en sait rien, et d'ailleurs s'en tape complètement, car elle, ce qu'elle veut, c'est juste se faire laper ses mamelons turgescents, qui commencent à lui faire atrocement mal. En plus, Melba n'aime que la Vraie musique, celle de Jean-Pierre François (petit aparté: si vous aussi, avez adoré "Je te survivraiiiii", écrivez-moi, car nous sommes de plus en plus nombreux à militer ouvertement pour le retour sur scène de Jean-Pierre François. Jean-Pierre, tu nous manques atrocement.). Donc, Melba ne sait pas qui joue de la guitare sur la scène du Club Mozambique avec Lonnie Smith. Et là, vous dites:
"Georges Benson!".
Noooon! C'est pas vraiiii! On est quand même bien peu de choses.
Note you gotta move your turgescent tits: *** (Aristide Développement)

Tracklisting :
01 Richard Groove Holmes - Grooving With Mr. G
02 Grant Green - Sookie Sookie
03 Ronnie Foster - Chunky
04 Lou Donaldson - Who's Making Love
05 Donald Byrd - Weasil
06 Eddie Henderson - Kudu
07 Bobbi Humphrey - Harlem River Drive
08 Lonnie Smith - Move Your Hands
09 Jimmy McGriff - Blue Juice
10 Grant Green - The Final Comedown
11 Lou Donaldson - Turtle Walk
12 The Three Sounds - Your Love Is Too Much
13 Donald Byrd - Black Jack
14 Ike Quebec - Shu Shu
15 Herbie Hancock - Olilloqui Valley

Liens :
blue note
djouls.com/bluenote - La discographie sur le djouls.com
bluenote.com - Le site officiel du label
Herbie Hancock - La discographie période funk (djouls.com)
Havanito

Havanito

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

The Frightnrs - Nothing More To Say

The Frightnrs - Nothing More To Say (CD/LP, Daptone, 2016)

An instant classic, this fantastic reggae-rocksteady album strives directly for legendary status. It's the first album from The Frightnrs, a Brooklyn band signed on the Daptone label, but it'll also be the last one, alas. Dan Klein, the singer with the magical tone, died from ALS last june. Produced...
Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s

Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s (CD/2LP, Soul Jazz, 2016)

English label Soul Jazz Records released this summer a collection of experimental rock recorded in Venezuela in the 1970s, at a time when oil was flowing in abundance and consequently culture rather well subsidized. However, this music had never really got out of the country until now, it's really a...