Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Barrio Nuevo - Latin Funk Latin Rock Latin Disco Latin Soul



barrio nuevo
Barrio Nuevo - Latin Funk Latin Rock Latin Disco Latin Soul
(Soul Jazz records 1999) Selected by Stuart Baker & Pete Reilly

Et celle-là, vous la connaissez? C'est Jean-Paul II qui harangue la foule du balcon de la place Saint Pierre: «Peuple du Vatican, ne vous vautrez plus dans le stupre et la luxure, cessez immédiatement de danser la salsa! Salsa no, trabajo si!» (N.D.L.R.: Jean-Paul est polyglotte, car pour être pape, il faut au moins l'anglais courant et une deuxième langue serait un plus). Et la foule de reprendre en chœur: «Salsa no, trabajo si! Salsa no, trabajo si! Salsa no trabajo si!». En fait, elle est super drôle si on chante la fin comme Lou Bega, le comique allemand, et encore plus fun si on remplace Jean-Paul II par Fidel Castro. Bien que Jean-Paul II ait ma préférence, puisqu'il est actuellement n°1 des ventes du top album polonais. C'est vrai, c'est écrit noir sur blanc dans le Billboard. Les Polonais, ils sont pas encore mûrs pour entrer dans la communauté européenne, c'est moi qui vous l'dis... Quoi qu'il en soit, si j'étais Commandant en chef du Vatican, je m'inscrirai au Concours de l'Eurovision, et j'y enverrai Jean-Paul II. Cela me fait d'ailleurs penser que les Turcs n'ont jamais remporté le concours. C'est vraiment dégueulasse, car leurs chansons sont définitivement époustouflantes! Rappellez-vous: après le petit clip sur la Turquie et ses merveilles (Admirez les splendeurs du Topkapi, visitez la Capadoce et ses plages de rêve, massacrez les kurdes à grands coups de bombes à fragmentation), un léger rythme de sirtaki (oui, je sais, c'est grec, mais vive l'Europe sans frontières!) introduit la chanteuse, généralement transsexuelle, puis le tempo se dédouble frénétiquement, tandis qu'elle entonne à pleins poumons: «ürtük, stügürlü, ürtük, ürtük!», soutenue par les riffs puissants du joueur de oud électrique qui vient de découvrir les joies de sa pédale fuzz flambant neuf. Et comme l'honorable assistance ne maîtrise pas toutes les subtilités de la grammaire turque, il s'agit en général de chansons ayant pour thème récurrent leurs ennemis héréditaires, sur le mode: «Les Grecs sont tous pédés, lalala, lalala...». C'est malin!
Mais revenons-en à Fidel Castro. Pourquoi? Tout simplement parce que l'album dont il devrait être question depuis le début de ces lignes n'est pas sans rapport avec le «lider maximo». En effet, si ce dernier n'avait pas pris le pouvoir en 1959 (cette chronique sera au moins prétexte à une bribe d'information...), les barrios (ghettos latinos des grandes métropoles américaines) seraient moins remplis et n'auraient sans doute pas donné naissance au latin-soul-disco-funk. Cela dit, le label Soul Jazz Records nous propose une compil' tout à fait sympathique (hormis la typo du livret illisible et à chier!), sur le thème: le barrio comme si vous y étiez, les tessons de bouteille dans la tronche en moins. Si vous avez aimé le «Nuyorican Soul» des Masters at Work, vous adorerez l'univers torride du barrio des 70's! Ici, pas de papys du son cubain, point de tempos latin house, mais du pur concentré de marcel bien moite, enfoncé dans un futal poutre apparente! Il suffit de jeter un œil sur la pochette, qui comporte une jolie brochette de cailleras chicanos, propice à faire remonter l'ambiance d'un backroom de sauna vers les 6 du mat', pour comprendre la pertinence de l'objet.
Rentrons maintenant dans le vif du sujet. Hormis quelques curiosités (Patti "Voulez-vous coucher avec moi ce soir?" Labelle, dans un exercice de style latin soul amusant, l'injustement méconnu groupe latin funk Mandrill, tout comme les excellents salseros Bobby Rodriguez et Milton Zapata), on retiendra surtout la présence de deux titres de War, fabuleux groupe dans lequel s'illustra l'ex-Animals Eric Burdon (oui, «The World is a ghetto», c'est eux), et de Chakakas, groupe culte latin-funk-disco co-produit par... Jean Kluger! Précisons que ce dernier a eu –entre autres– son heure de gloire en produisant et en cosignant certaines oeuvres inoubliables telles que «Au bal masqué o-hé o-hé! Dra-cu-la, Spi-der-man...». En effet, la Compagnie Créole, c'est lui, avec son pote Daniel Vangarde (heureux papa d'un petit Daft Punk, bonjour la collec' at home de bandes disco vintages à sampler...). Les amateurs de Cerrone retrouveront Jean-Marc «Supernature» à ses débuts, avec le groupe Kongas (le barrio n'a pas de limites, car rappellons pour l'anecdote que les Kongas se sont principalement illustrés au Papagayo et autres clubs de St-Trop'...). Déjà abondamment samplé par nombre de Dj's avertis, le répertoire de cette compil ne peux qu'être chaudement recommandé, malgré son côté parfois anecdotique. La semaine prochaine notre sujet portera sur la musique anecdotique et ses bienfaits pour l'homme.
Note salsa no trabajo si: ***½ (Mutator)

Tracklisting :
01 Stories - Chakachas
2 Recuerdos de Arcano - Bobby Rodriguez
3 Fat City Strut - Mandrill
4 Teach Me Tonight - Patti Labelle
5 Jungle Fever - Chakachas
6 Yroco - Jimmy Sabater
7 War Is Coming - War
8 Come On Get Dancing - Pride
9 Viva Zapata - Milton Zapata
10 Anikana-O - Kongas
11 Guajira Bacan - Azuquita
12 Me & Baby Brother - War
13 Solid - Mandrill

Liens :
soul jazz records
souljazzrecords.co.uk - Le site officiel du label Soul Jazz
Havanito

Havanito

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

The Frightnrs - Nothing More To Say

The Frightnrs - Nothing More To Say (CD/LP, Daptone, 2016)

An instant classic, this fantastic reggae-rocksteady album strives directly for legendary status. It's the first album from The Frightnrs, a Brooklyn band signed on the Daptone label, but it'll also be the last one, alas. Dan Klein, the singer with the magical tone, died from ALS last june. Produced...
Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s

Venezuela 70 - Cosmic Visions Of A Latin American Earth - Venezuelan Experimental Rock In The 1970s (CD/2LP, Soul Jazz, 2016)

English label Soul Jazz Records released this summer a collection of experimental rock recorded in Venezuela in the 1970s, at a time when oil was flowing in abundance and consequently culture rather well subsidized. However, this music had never really got out of the country until now, it's really a...