Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Que Pasa - Que Pasa (CD, Miam Records, 2014)



Que Pasa

What happens when an eminent jazz guitarist, a fiery accordeonist and a brilliant trombone player meet a gifted electronic music producer and an inspired DJ? As Miles Davis used to say: "I'll play first, then I' ll tell you what it is". if these three jazz musicians wanted to play with the music of the machines, it's because they remenbered that the true spirit of jazz is freedom .They also found the best way to reinvent themselves was to mess with the lush underground beats of the DJ. They found back in the electronic transe new colours and a new freedom,that inspired them new musical trips, because emotion is the driving force of creation. What happens when swing meets groove? What happens when rythm and emotion merge? What happens when tradition and modernity get together? Que Pasa?

Que Pasa
Que Pasa - Que Pasa
(Limited CD/Digital) Miam Records, 2014-06-18

Tracklisting:
01. Oche Chernie (part 1) 06:22
02. Oche Chernie (part 2) 04:49
03. A mon Père (feat. Ioan Streba) 05:19
04. Yo-yo 04:31
05. Back From School 00:21
06. The Little Song 06:09
07. Manouche De Luxe 04:04
08. Tout Ne Dure Qu'un Temps 06:39
09. Emeraude 05:26
10. Da Me La Vida 06:59
11. Extract from Alende's Speech At U.N. 00:45
12. Oriental Minor Blues 04:53

Links:
Que Pasa : official | bandcamp | dailymotion | facebook | miamrecords | soundcloud



Credits:
Ludovic Bulcourt ( accordeon )
Bertrand Bonhome "dj sweet" ( Dj + voix )
Olivier Frossard "professor Oz" ( Fx + prod )
"Myster K" ( guitare electrique )
Jerry Edwards ( trombone )
Artwork by Ben Hito

French info :
Que se passe-t-il quand 1 éminent guitariste de jazz , un accordéoniste habité et un brillant tromboniste rencontrent
un producteur de musique électronique talentueux et un DJ inspiré?
Comme disait Miles Davis " Je vais d'abord jouer, je vous dirais ensuite ce que c'est"
Si ces trois musiciens de jazz ont voulu se frotter à la musique des machines, c'est qu'ils sont fidèles
à l'esprit meme de leur musique, la liberté. En effet, le meilleur moyen de se réinventer est peut etre de s'allier
aux rythmes luxuriants et underground du DJ. Retrouver dans la trance électronique une nouvelle liberté et de nouvelles
couleurs pour réinventer un voyage musical qui se nourrit avant tout d'émotions.Car sans ame il ne reste rien.
Que se passe-t-il quand le swing rencontre le groove?
Que se passe-t-il quand rythmes et émotions fusionnent?
Que se passe-t-il quand tradition et modernité se retrouvent?

2010, LE GROUPE ÉVOLUE ET DEVIENT "QUE PASA"
2010, CONCERT DE QUE PASA AU FESTIVAL "JAZZ IN MARCIAC" SUR LA SCÈNE "OFF"
2011, NAISSANCE DU PREMIER ALBUM DE QUE PASA

L'ALBUM
Le premier album de Que Pasa est né de l'envie. L'envie de musiciens de jazz de renouveler leur musique, la faire sortir de ses limites acoustiques, l'envie de transmettre un savoir, une expérience, une tradition, en se mélangeant avec des sons électroniques contemporains. L'envie aussi de toucher un nouveau public. L'envie encore, pour un producteur de musiques électroniques, de se jeter dans l'aventure et de tenter de relever un défi: bâtir autour de titres riches en émotions un écrin digital, emmener des mélodies, tour à tour émouvantes ou joyeuses vers de nouveaux horizons. L'envie en fait, de ne pas enfermer la musique mais de lui trouver de nouveaux espaces de liberté, cette liberté fondatrice du jazz. Après deux ans de travail,temps nécessaire pour trouver l'équilibre, la juste harmonie entre les musiciens et les machines, QUE PASA vous offre son premier album, au titre éponyme. Un album varié, tour à tour ambient ("Tout ne dure qu'un temps") ou lounge ("Manouche de luxe"), breakbeat ("Oriental minor blues") ou house ("Emeraude"), jungle ("Da me la vida") ou ragga ("The little song"), nostalgique ("A mon père") ou hypnotique ("Oche Chernie"). Bref, un mélange organique et envoûtant qui laisse toujours sa place à l'auditeur pour qu'il puisse nourrir les mélodies de sa propre imagination. Une musique inspirante et chargée d'émotions qui semble faire surgir des souvenirs oubliés. Un album frais et joyeux pour lequel les musiciens ont généreusement ouvert leurs coeurs pour nous offrir un peu de rêve.

BERTRAND BONHOME A.K.A. BORIS - DJ/VOIX
Après ses premiers montages sonores sur bande magnétique et ses premières K7mixées, DJ Sweet découvre le mix sur platines vinyles fin des années 80. Parcourant la scène électro naissante et les premières raves parisiennes, il se retrouve à la croisée de toutes les musiques électroniques du début des années 90, fréquentant aussi bien les Sound System Reggae que les Fêtes Trance, les Soirées Jungle ou les House Party, le seul maitre mot: la qualité des sons et des ambiances. C'est donc tout naturellement qu'il commence à organiser des soirées dans divers endroits de la capitale. Il mixe dès lors dans la plupart des clubs parisiens ("Rex Club, Queen, Batofar, Nouveau Casino etc") ou il distille un son groovy, deep et mental qui invite les auditeurs à un voyage sonore, Sa devise: "Free your mind and your ass will follow" Il rencontre ensuite le label Pro-Zak Trax et mixe dans les soirées et évènements qu'ils organisent sur la scène parisienne. Parallèlement il sonorise des défilés de mode et événements (Kenzo, Volkswagen, Diesel etc"), fait de l'illustration sonore et réalise des compilations musicales pour des marques ("Marlboro Classics par exemple"). En 2010 il rejoint le groupe QUE PASA, apporte sa touche électro, sa vision artistique et crée le personnage de Boris.

JERRY EDWARDS - TROMBONE
Jerry Edwards, né en Floride, a étudié au Conservatoire de Musique à l'Université de Floride et à l'Université du Texas Nord. Il a joué pour Disney World en Floride, puis a rejoint l'orchestre de Woody Herman. Puis il entreprend une carrière en freelance, et se produit et enregistre notamment avec l'orchestre de Sam Rivers, Terry Meyers, et Tex Benneke. Il compose et enregistre ses propres titres avec son orchestre "Cold Fusion" et "Mindwalk". Jerry joue aussi avec Natalie Cole, Ray Charles, Tony Bennet, Wayne Newton, Manhatten Transfer, Rosemary Clooney, Clark Terry, Toni Tenille, Buddy DeFranco, Arturo Sandoval, Kenny Rogers, l'orchestre de Xavier Cugat, Lou Rawls, Mel Torme et les Mills Brothers. En Floride, il a joué pour les Broadway shows: Fiddler on the Roof, Ragtime, Chorus Line, et Chicago. Installé en France, il joue et enregistre avec Lee Konitz, Dave Liebman, Leroy Jones, Dal Sasso bigband, the Vintage Orchesta, Michel Gerard Badini Swing Machine, Michel Pastre bigband, Fabien Mary octet, et son propre orchestre "East Meets West" quintet avec Michael Joussein, se produit sur scène avec Steve Turre, Phil Abraham, les freres Belmondo, Denis Louloup, Francois Theberge, Gerald Wilson, Michel Leeb, Ivan Julien, et Bill Holeman. Ses influences: JJ Johnson, Frank Rosolino, Jimmy Knepper, et John Allred. En 2010 il rejoint le groupe QUE PASA.

BRUNO CASTIES A.K.A MYSTERK - GUITARE
Bruno Casties monte son premier groupe de rock à 16 ans et participe au premier festival Rock en Vendée en 1979, en première partie de Stritnine. Élevé au son de Led Zeppelin, AC/DC, Hendrix, Santana... il créé dix ans plus tard, le groupe "M.D.C EXPERIENCE", au sein duquel il est auteur, compositeur et chanteur. Évoluant dans un registre Funk Rock il se produit sur les scènes de l'Ouest, et croise sur sa route de nombreux artistes: FFF, Silmaris, Calvin Russel, M... "M.D.C" gagne le prix Défi Jeune des Francofolies à La Rochelle en 1994, et le groupe sort son premier album, dans la foulée. Parallèlement à sa carrière rock, il monte son premier répertoire jazz. Influencé par Wes Montgomery et George Benson, il part aux États- Unis en 1989 à la rencontre de Pat Martino qui devient son professeur de guitare, et lui donne l'occasion de rencontrer Pat Metheny et Jim Hall... Il retourne plusieurs fois à New York et joue à Seattle, au Jazz Festival Pine Apple. De retour en France, en 1999, il retrouve ses amis jazzmen Marc Thomas, Xavier Richardeau, William Lecomte, Géraldine Laurent, Cédric Caillaud... Il innove et se présente sur la scène Électro Parisienne où de ses improvisations très remarquées, il souligne les enchaînements des DJ les plus en vue. Il devient MysterK, le premier guitare-live. Il parvient à imposer son jeu unique sur des mix électro, house ou techno. MysterK, développe un style très personnel et sauvage, son charisme et sa grande maitrise du guitare-live, l'amènent à partager la scène des DJ de la scène électro parisienne et internationale: Alex kid, Antoine Clamaran, Professor Oz, Grant Phabao, Greg Gaultier, Lullabie, Lorca, Paco, le Prozak Team, Corti, Paul Johnson, Rork Ö... sur les scènes parisiennes et soirées privées: Elysée Montmartre "Open House", Man Ray, les Bains Douches, Villa Barclay, Opéra Garnier, le 287, Red Light, Bus Palladium, le Wagg, le Murano, le Cube... , les soirées: Canal +, Nike, Kulte Ö, Festival de Cannes pour les 40 ans de New Line, les inoubliables soirées des Templiers... Part en tournées en province et à l'Étranger: Le Bazar et la Maronnaise à Marseille, la Churascaya (résident 2 ans) et le Daytona à Montpellier, le Joyce à Nîmes, le Sholmes à Avignon, Courchevelle, "Papagayo" Saint-Tropez, le Via Notte à Porto Vecchio et "On The Beach" en Corse... "Le Milk", "Le Mirano"... Bruxelles, "Le Circus" Beyrouth-Liban, "Jet Set" et soirées privées à Moscou, Genève, Saint Sebastien, "L'Hacienda" à Vodice "le Biblos" à Zagreb... "MYSTERK AS NAMED IS NOW THE FAMOUEST GUITAR PLAYER OF FRENCH HOUSE". Il collabore ensuite avec d'autres musiciens de la scène Électro et Électro-jazz, Jérôme Badini, Franck Samba, Llorca, AlexKid, Abdou Diouff... et rencontre l'équipe du label indépendant T.I.M.E.C avec qui il développe ses nouveaux projets de singles, d'albums et de scènes, sous le nom de "MysterK & The Fabulous", participe aux albums de "Professor Oz" et de "Microlive Band"... En jazz, sa rencontre décisive se fait à Montmartre en 2000, où il croise les manouches et se lie d'amitié pour Jeannot Malla dit "Titotte " et le roi des gitans de Paris, Ninine Garcia qui l'invite sur son dernier album "Nouvelle Vie". Depuis c'est le bonheur musical de jouer avec les "brésiliens de la guitare" que sont les enfants de Django. MysterK créé le groupe "QUE PASA TRIO" en 2009.

PROFESSOR OZ - SOUND PRODUCTION
Professor Oz est né le 21 Août 1967 à Strasbourg. Il s'improvise tres vite DJ et organise des fêtes mémorables , il fait des allers-retours a Londres régulierement à partir de 16 ans pour trouver les perles rares en vinyls à Portobello , rough trade etc..,Il devient chanteur d'un groupe rock alternatif au sein duquel il programme aussi la B.A.R. Profoz fait de la house music depuis 5 ans quand il sort son premier maxi en 1991 grâce à un visionnaire parisien, Olivier le Castor. En 1994 il rencontre Brad Scott, locomotive du groupe Arthur H. avec qui il collabore sur un album; puis il rencontre le groupe F.F.F et travaille sur des remix du groupe. En 1995 le team Pro-Zak Trax (débutant sous la coupe de BMG), viens le chercher pour une collaboration au projet Aleëm pendant 3 ans, avec des mix dans des endroits prestigieux tels que le Ministry Of Sound puis les traditionnels Bains, Rex, Queen, Gibus, La Terraza (live)... L'album d'Aleëm, "Sound season", deviendra culte avec le dancefloor filler "Filtri organi",avec plus de 750.000 vente de la compilation "Annual II" du Ministry Of Sound mixée par Boy George & Pete Tong. Il part ensuite pour l'Autriche, où il rencontre Richard Dorfmeister, Sugar B. et sa "verlange wohnzimmer" il y restera 3 ans. En 1998, le label parisien Pro-Zak Trax lui laisse carte blanche sur l'album de Stéphane Malca, projet a l'abandon a l'époque, "Next to you" qu'il réalise et co-compose en parti. En 2000 il compose "One", Ce premier album est influencé par des artistes tels que Kraftwerk, Afrika Bambaata, Newcleus, Prince Charles, Cabaret Voltaire, Brass Construction, Zapp, George Clinton et bien d'autres... En 2003, il travail sur un Live act appelé "Microlive" et réalise un mini-album 7 titres dont une nouvelle version de "Waves & Sun" sort en 2008 sur la compilation, "Musik for film" chez Burning Bowl Records, puis quelques dates à Moscou , Paris ("Nouveau Casino , Triptyque....). Ensuite, il co-réalise pour Magali Neslot un album sous le nom de "Nélo" avec Bruno Casties a la guitare, Frank Delassus au piano, Sylvain Fétis au sax et des guests comme Patrick Bylebyl aka Seven Dub, Grant Phabao, Jean-Marie Marié, Stephane Roch, Jean Yves David. Démarrage d'Athome Studio et réalisation de musiques de publicités, courts métrages, sound design... notament pour la marque Marlboro Classics avec la réalisation de plusieurs films publicitaires. Lancement du groupe Que pasa avec 4 concerts au festival ("OFF") de jazz de Marciac. Juillet 2011, naissance du premier album de "QUÉ PASA" world music à consonance hispano-arabo-bonobo-franco-belge. Il travaille en ce moment à la préparation d'un mix live avec Nélo , et sur la finalisation de son album.

LUDOVIC BULCOURT - ACCORDÉON
Ludovic BULCOURT étudie l'accordéon dès 12 ans. A 16 ans, le déclic du Jazz s'opère rapidement par le biais du Tango et la découverte d'Astor Piazzola. Il travaille alors le bandonéon avec Denis Tuvery, partenaire de Marcel Azzola et Lina Bozatti. Son jeu à l'accordéon s'oriente clairement vers le Jazz. En 1993, il fonde le Quartet Union Jazz et en 1995, le Duo Tango Jazz. Il commence à composer et devient créateur de sa propre musique. En 1998: il monte le Trio Oryann avec J-J. Descamps et O. Durand, et fait notamment la 1ère partie de Artango. En 2000: il fonde le "Ludo's Jazz Trio" avec G. Arbonville et J. Boor, qui deviendra Quartet avec la venue de T. Coissart. Le "Ludo's Jazz Quartet" est reconnu. Il se produit ainsi avec ses compositions personnelles, en 1ère partie de "Senem Diyici Sextet". Parallèlement, il a composé la musique pour une pièce collective de cirque, dans la Cie Octave Singulier. En Juillet 2002: il rencontre Dmitri Tokarev, contrebassiste virtuose, diplômé d'état de Biélorussie. Il créé le "Ludo's Jazz Duo". Il commence à se produire dans diverses salles de la région Midi-Pyrénées, joue en 1ère partie de Salvator Paterna, guitariste flamenco, puis dans des festivals importants durant l'été et l'automne 2003. Suite à une rencontre avec le saxophoniste/flûtiste Carl Schlosser, il rentre dans un brass-band, pour accompagner le Cirque Zanzibar et lie des affinités avec l'excellent tromboniste américain Jerry Edwards (partenaire de Lee Konitz, Stéphane Belmondo... ) Le 1er novembre 2003, en 1ère partie de Tania Maria au festival Jazz'Velanet, le "Ludo's Jazz Duo" met le feu dans une salle pleine, devant un public spontanément conquis! En Juillet 2004: Ludo autoproduit son album "Libre Tzigane". Il a fait naître un nouveau style, le "tsiga-jazz", une musique venue des peuples voyageurs... En 2009 il intègre le groupe "Que Pasa Trio".

Oriental Minor Blues ( "Jazz in Marciac" 2010 ) par quepasamusic
Djouls

Djouls

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

ATOMGA - Black Belt

ATOMGA - Black Belt (CD, self-released, 2015) mixed & mastered by Grant Phabao

ATOMGA, a world-funk outfit from Denver, Colorado, have been under Paris DJs' radar since their early 2014 self-titled EP (released for free on atomga.bandcamp.com). The excellent opener from that EP, 'Empire', nearly made it to the final selections of our series of Afro/tropical compilations, and...
Bixiga 70 - 100 percent 13

Bixiga 70 - 100% 13 (7"/Digital Single, self-released, 2014 - mastered by Grant Phabao)

Brazilian afrobeat band Bixiga 70 have just self-released a new single, available on 45 or digital, mixed by Victor Rice in São Paulo and mastered by Grant Phabao at Paris DJs' studio. The group liked the mastering Phabao had done for their track in the 'We Are The Fire Inside Your Mind' compilation...