Music Is A Mission

To content | To menu | To search

Interview de Joe Henry (french version)



Joe Henry
Joe Henry
(Interview par Nicolas Ragonneau, pour Paris DJs - octobre 2011)

Quelques rares artistes méritent le titre de "légendes vivantes", mais Joe Henry fait incontestablement partie de ceux-là. Il associe le talent d'un producteur très demandé (Allen Toussaint, Solomon Burke, Aaron Neville, Jim White, Ani Di Franco, Carolina Chocolate Drops, Hugh Laurie...) aux qualités d'un songwriter hors-pair. Depuis plus de dix ans Joe Henry a signé sous son nom plusieurs chefs-d'œuvre, avec des invités rares et prestigieux comme Ornette Coleman, Brad Melhdau, Jason Moran et bien d'autres. Il est de retour cet automne avec Reverie un fantastique album 100% acoustique (ANTI Records) dont il décrit ici l'esthétique particulière. Et comme Joe Henry est de longue date un amateur de poésie, de peinture et d'art en général, il semblait un client évident pour répondre à notre Questionnaire de Proust. Nous publierons un mix exclusif consacré à Joe Henry le 5 novembre.

Joe Henry

01. Reverie est un mot très important pour la littérature française. Pourquoi ce titre ?
Ce mot n'évoque pas l'acception courante du dictionnaire, mais plutôt cette forme d'éveil aux mystères et aux merveilles de notre monde, que nos distractions quotidiennes ne facilitent pas. La plupart des personnages qui traversent ces chansons constatent avec effroi le temps qui est perdu ; mais en même temps la crise les rend lucides, peut-être pour la toute première fois.

02. Reverie est un album exclusivement acoustique. On aurait pu s'attendre à un son dépouillé, extrêmement épuré et très clair, mais tu as choisi une autre voie.
Je voulais composer avec un vocabulaire acoustique et plus simple, mais cela n'implique pas selon moi une expression plus limitée — ou moins ambitieuse. Je voulais qu'on sente les éléments dans la pièce... ce grain brut qui est palpable dans le murmure des instruments acoustiques ; et puis j'aimais l'idée que, si on avait besoin de rendre les choses plus exotiques, l'exotisme ne viendrait pas d'un instrument exotique, mais plutôt de l'intention qu'on mettrait dans notre façon de jouer.

03. Il y a une sorte de souffle continu dans le fond, comme on entendrait une rivière ou un rivage au loin.
J'ai laissé toutes les fenêtres du studio ouvertes et j'ai disposé un micro devant chacune d'entre elles, afin que chaque son de la vie à l'extérieur puisse devenir une composante de la musique. Les chansons ne viennent pas dans un grand vide, et j'ai senti qu'il était inutile de continuer à faire semblant du contraire pendant l'enregistrement. J'estime aussi que cela incite l'auditeur à écouter le disque d'une seule traite, puisqu'il n'y a pas de silence entre les chansons. Les bruits environnants qui s'enchevêtrent donnent l'impression que le disque se crée en temps réel pendant son écoute.

04. La forme de Reverie évoque le cercle, une forme infini où le début renvoie à la fin et vice-versa.
Comme la vie elle-même, tout à fait. L'arc de la vie ne suit pas une ligne droite, mais décrit plutôt des cercles comme un petit avion, tout en voyant le paysage se transformer de l'été à l'automne, sans cesse.

05. Tu demandes souvent à tes musiciens de regarder des films avant d'enregistrer. Quel était ta recommandation cette fois-ci?
Les Désaxés de John Huston avec Marylin Monroe, Clarke Gable et Monty Clift.

06. Un mot au sujet des voix féminines sur ce disque.
Jean McClain chante sur "Odetta" et "Sticks & Stones". Je n'ai jamais cessé de travailler avec elle depuis mon album 'Fuse' (1997), quand je lui ai proposé de m'accompagner sur "like She was A Hammer". Elle est incroyable, elle a cette façon d'occuper l'espace comme Mavis Staples et Ann Peebles savent le faire. Lisa Hannigan chante avec moi sur "Piano Furnace". Je viens de produire son nouveau disque, 'Passenger' (n°1 des ventes au moment où j'écris ces lignes). J'ai été (et demeure) sous le charme de ses talents de chanteuse, de songwriter et de son exquise personne. Je suis intarissable à son sujet, et naturellement je lui ai ouvert la porte pour cet album. "Piano Furnace" a trouvé l'espace parfait et la nostalgie. Et maintenant je ne puis imaginer cette chanson sans elle.

07. Vas-tu tourner en Europe ?
Je vais faire un concert unique à Londres le 2 décembre, en duo avec Brad Mehldau, dans une série de concerts qu'il a initiée au Wigmore Hall. Et pour la tournée de "Reverie", ce sera pour février, mais je ne sais pas encore où, bien que j'espère m'arrêter à Paris.

08. Tes écrivains favoris.
Gabriel Garcia Marquez, Alice Munro, Flannery O’Connor, Eudora Welty, Raymond Carver, Nathaneal West...

09. Tes poètes préférés.
Rainer Maria Rilke, Walt Whitman, William Carlos Williams, Arthur Rimbaud, James Wright, Wallace Stevens, Antonio Machado...

10. Ton classique préféré.
Moby Dick by Herman Melville

11. Tes philosophes préférés.
Ralph Waldo Emerson, R. Buckminster Fuller...

12. Ton peintre préféré.
Pablo Picasso, Henri Matisse, Marc Chagall...

13. Ton compositeur favori.
Claude Debussy

14. Ton metteur en scène préféré.
Marcel Carne, Federico Fellini, Wes Anderson, Ingmar Bergman...

15. Les 10 films que tu emporterais sur une île déserte.
Les Enfant Du Paradis, Sur les Quais, Casablanca, Dr. Folamour, La famille Tenenbaum, Chinatown, La Dernière Corvéel, I Vitelloni, Rushmore, 8 1/2.

16. Ton vin préféré.
Rouge. En ai-je dit assez ? Je suis un grand amateur, alors c'est dur d'en choisir un. Mais en ce moment je suis plutôt sur les grands rouges espagnols et les cabernets de Californie.

17. Ton mot d'esprit préféré.
"Be careful what you want out of life because you’ll get it." Bette Davis

18. Ton chanteur ou musicien préféré à la Nouvelle-Orléans.
Louis Armstrong (le champion du monde des poids-lourds).

19. Un chanteur ou musicien européen que tu aimerais produire.
Salif Keita. J'ai produit des chansons pour lui (en fait un album entier mais seules 2 chansons ont été publiées), mais je souhaite en faire davantage.

20. Y a-t-il un genre musical que tu ne peux pas supporter ?
Je ne raisonne pas en termes de genre.

21. As-tu jamais refusé de produire un artiste ?
"Refuser" n'est pas le mot. J'ai répondu "non, merci" bien des fois, mais ce ne serait pas très convenable de citer des noms. Mes choix sont personnels et ne doivent pas être perçus comme des jugements de valeur.

22. Quel métier aimerais-tu faire dans une autre vie ?
Metteur en scène de cinéma. Puis facteur.

23. Le Temps est-il linéaire ou circulaire selon toi ?
"Nous vivons nos vies dans des cercles qui s'agrandissent à perpétuité..." Rilke

24. Dans quel animal souhaiterais-tu être réincarné ?
Orson Welles.

25. Une chose très importante que tu dois faire avant de mourir.
Parler moins, écouter davantage.

26. Rédige ton épitaphe.
Ce serait une strophe de William Carlos Williams :

It is I, a sparrow -
I did my best.
Farewell.

"C'est moi, un moineau -
J'ai fait de mon mieux.
Adieu."

Interview par Nicolas Ragonneau

Liens :
Joe Henry : officiel | discogs | facebook | myspace | wikipedia | ANTI | a blog about Joe Henry

Joe Henry Reverie

Discographie Sélective :
Joe Henry - Fuse 1999
Teddy Thompson - Teddy Thompson 2000
Joe Henry - Scar 2001
John Doe - Dim Stars, Bright Sky 2002
Solomon Burke's - Don't Give Up On Me 2002
Joe Henry - Tiny Voices 2003
Joe Henry - 'I Can Quit Anytime' & 'Animal Skin' on the single 'This Afternoon' 2003
Jim White - Drill A Hole In That Substrate And Tell Me What You See 2004
Ani DiFranco - Knuckle Down 2004
Aimee Mann - The Forgotten Arm 2005
Bettye LaVette - I've Got My Own Hell to Raise 2005
Various - Our New Orleans 2005
Various - I Believe To My Soul 2005
Susan Tedeschi - Hope and Desire 2005
Aimee Mann - The Forgotten Arm 2005
Susan Tedeschi - Hope And Desire 2005
Various - Meeting on Mission Street feat. Allen Toussaint, Mavis Staples, Ann Peebles, Irma Thomas and Billy Preston 2005
Various - Our New Orleans feat. Allen Toussaint, Diry Dozen Brass Band, Irma Thomas 2005
Elvis Costello & Allen Toussaint  - The River in Reverse 2006
Joe Henry - Civilians 2007
Loudon Wainwright III - Strange Weirdos 2007
Mary Gauthier - Between Daylight and Dark 2007
Loudon Wainwright III - Recovery 2008
Rodney Crowell - Sex and Gasoline 2008
Allen Toussaint - The Bright Mississippi 2009
Joe Henry - Blood From Stars 2009
Ramblin' Jack Elliott - A Stranger Here 2009
Carolina Chocolate Drops - Jenuine Negro Jig 2009
Salif Keita - La Différence 2009
Mose Allison - The Way of the World 2010
Hugh Laurie - Let Them Talk 2011
Joe Henry - Reverie 2011
Nicolas Ragonneau

Nicolas Ragonneau

Stay informed of all things Paris DJs and beyond thanks to our Twitter news

Comments are closed



You might also like

Hazmat Modine - Extra-Deluxe-Supreme

Entretien avec Wade Schuman (Hazmat Modine) #2

Le groupe Hazmat Modine est de retour à Paris le 20 juin pour un concert exceptionnel au New Morning. Une occasion unique de voir une formation rare en France mais au son vraiment inclassable. En octobre dernier, Nicolas Ragonneau rencontrait leur leader Wade Schuman à Harlem pour un second...
Marco Benevento

Entretien avec Marco Benevento

Marco Benevento est un jeune claviériste bien connu de la scène jazz et indé new-yorkaise. Un pied dans le groove et un pied dans l'expérimentation, il appartient à une tradition sophistiquée de musiciens qui explose tous les codes et les genres, passant, d'un projet à l'autre, d'élégantes mélodies...